Mon Histoire d'Ours - Chaman de Vie

Ce Site n'est plus mis à jour. 


Retrouvez moi sur: 


http://grandourschaman.free.fr


Mon Histoire d'Ours...

Vous trouverez ci-dessous l'Histoire de mon Chemin.
Âm-usez vous bien!

Un interview de Grand Ours par Béatitude

Grand Ours, Guerrier Arc en Ciel, pour vous âme_user !

Chaman de Vie! Chaman de Vie parce que ma Vie est Chaman. Elle part d'un rêve, que j'ai fait à maintes reprises durant mon enfance, et d'une vie: celle de vivre son rêve!

Dans la tradition amérindienne, je suis né de la prophétie des 7 feux amérindiens, inscrites sur les 3 ceintures wampum. La Médecine de l'Ours m'habite, car Hununpa (l'Esprit de l'Ours) est venu me visiter souvent dans mes rêves d'enfant. Ainsi Esprits des Minéraux, des Végétaux et des Animaux sont mes alliés.

::Ainsi se construit pas à pas "mon Chaman et mon Chamanisme" au service de l'Unité, du Père Soleil et de la Terre Mère.

Aujourd'hui et depuis 2008, je vie à plein temps de "mon Chaman Guérisseur". Je reçois mon initiation des Esprits. Avec passion et humilité, je prends le temps d'être pour vous donner mes Soins, mon Accompagnement et vous transmettre mes Connaissances et Consciences dans l'Amour et l'Humour.

Cette rubrique est mienne, elle n'engage que moi et ma propre vérité. Je sais que nulle vérité n'est absolue. J'assume ce que je suis, ce que je dis avec la conscience que ce qui est écrit est parfait au moment où je l'écris et déjà imparfait quand je finis de l'écrire car la vie est un chemin de perfection. Alors je vous demanderai de ne jamais croire ce que j'écris et de croire seulement votre propre vérité, c'est la seule façon de recouvrer votre propre personnalité, votre propre pouvoir dans la différence et l'Unité. C'est certainement prétentieux de se dire Chaman. Peut-être devrais-je dire "Apprentis-Chaman", ce serait plus juste, conscient que nous sommes et serons sans cesse des "apprentis" de la vie. Peu importe, ce qui m'importe c'est que "je suis en route", "imawani" en Lakota, qu'en mon âme et conscience c'est cette voie chamanique qui m'habite et qui m'anime chaque jour. N'en déplaise!

Cette rubrique parle de mon chemin de "Chaman", de mes connaissances et consciences que je souhaite, humblement et généreusement partager avec le plus grand nombre ici et dans le Monde.

Je nous Aime, Grand Ours, Guerrier Arc en Ciel

La Prophétie des 7 Feux des Ceintures Sacrées Amérindiennes

Traditionnellement, les prophéties se transmettent oralement. En 1979 pourtant, un ainé ojibwé a fait connaitre par écrit la prophétie des 7 feux en publiant un livre afin de mettre les enseignements sacrés du Midewiwin à la disposition des familles Anishinabe (The Mishomis Book - The Voice of the Ojibway, Indian Country Press, 1979, puis Red School House, 1988). L'auteur est Edward Benton-Banai ou Bawdwaywidun, grand chef de la Loge Midewiwin des 3 feux dans la réserve du Lac Courte Oreilles dans le Wisconsin. Le Grand-Père William Commanda a publiquement raconté cette prophétie en 1997 au Québec, au cours d'un rassemblement du Aboriginal Learning Network Constituency.

Sept prophètes sont venus chez les Anishinabés* (*signifie « peuple des origines/être humain »)

Ils sont venus quand le peuple vivait une vie paisible et bien remplie sur la côte nord-est de l'Amérique du Nord. Ces prophètes ont laissé au peuple sept prophéties sur ce que serait le futur. Chacune de ces prophéties fut appelée un feu, et chaque feu représente une période différente qui se produira dans le futur. Voilà pourquoi les enseignements des sept prophètes sont maintenant nommés les Sept Feux.

Le premier prophète dit au peuple:

"Dans la période du Premier Feu, la nation Anishinabé s'élèvera et suivra la voie du Coquillage Sacré de la Loge du Midewiwin. La loge du Midewiwin servira de point de rassemblement au peuple et ses traditions seront la source de beaucoup de force. Le Mégis Sacré les conduira à la terre choisie pour les Anishinabés. Vous devrez chercher une île en forme de tortue [l'Amérique du Nord] reliée à la purification de la terre. Vous trouverez une telle île au début et à la fin de votre voyage. Il y aura sept endroits où vous vous arrêterez sur votre parcours. Vous saurez que vous avez atteint l'endroit choisi quand vous aurez atteint une terre où la nourriture se développe sur l'eau. Si vous y restez, vous périrez."

Le deuxième prophète dit au peuple:

"Vous reconnaîtrez le Deuxième Feu parce qu'en ce temps là, la nation sera cantonnée près d'une grande étendue d'eau. En ce temps là, la direction du Coquillage Sacré sera perdue. Le Midewiwin diminuera en force. Un garçon naitra pour indiquer la voie de retour aux traditions. Il montrera la direction des marches vers le futur du peuple Anishinabé."

Le troisième prophète dit au peuple:

"Pendant le Troisième Feu, les Anishinabés trouveront la voie vers leur terre choisie, une terre à l'ouest de laquelle la nourriture pousse sur l'eau."

Le quatrième feu:

Le Quatrième Feu fut originalement révélé au peuple par deux prophètes. Ils sont venus comme un seul. Ils ont parlé de la venue de la race à la peau blanche.

L'un des prophètes dit:

"Vous connaîtrez le futur de notre peuple par le visage que la race à la peau blanche affiche. S'ils viennent en affichant le visage de la fraternité, alors viendra une période de merveilleux changements pour plusieurs générations. Ils apporteront de nouvelles connaissances et objets qui pourront se joindre aux connaissances de ce pays. De cette façon, deux nations se joindront pour créer une puissante nation. À cette nouvelle nation se joindront deux autres, et les quatre nations formeront la plus puissante de toute les nations. Vous reconnaîtrez le visage de la fraternité si la race à la peau blanche vient sans porter d'armes, s'ils viennent en apportant seulement leurs connaissances et une poignée de main."

L'autre prophète dit :

"Méfiez-vous si la race à la peau blanche vient en affichant le visage de la mort. Vous devrez faire attention parce que le visage de la fraternité et celui de la mort se ressemblent beaucoup. S'ils viennent en portant des armes, méfiez-vous. S'ils viennent souffrants, ils pourraient vous tromper. Leurs cœurs pourraient être remplis de convoitise pour les richesses de cette terre. S'ils sont véritablement vos frères, laissez-les vous le prouver. Ne les acceptez pas en toute confiance. Vous saurez que le visage qu'ils affichent est celui de la mort si les rivières sont empoisonnées et si les poissons deviennent impropres à la consommation. Vous les reconnaîtrez par ces multiples signes."

Le cinquième prophète dit:

"Pendant la période du cinquième Feu, viendra un temps de grandes difficultés qui affectera la vie de tous les Autochtones. Quand les signes de ce Feu apparaitront, viendra parmi le peuple une personne qui promettra une grande joie et le salut. Si le peuple accepte ces promesses d'une nouvelle façon de vivre et abandonne les enseignements anciens, alors les difficultés du Cinquième Feu resteront avec le peuple pendant plusieurs générations. Les promesses qui vous seront faites se révéleront de fausses promesses. Tous ceux qui accepteront ces promesses causeront la presque totale destruction du peuple."

Le prophète du Sixième Feu dit:

"Pendant la période du sixième Feu, il sera évident que les promesses du Cinquième Feu sont venues d'une fausse manière. Ceux qui auront été trompés par ces promesses éloigneront leurs enfants des enseignements des Sages. Petits-fils et petites-filles se retourneront contre leurs Ainés. Aussi, les Sages perdront leur raison de vivre, ils perdront leur rôle dans la vie. Pendant cette période, une nouvelle maladie fera son apparition parmi le peuple. L'équilibre de nombreuses personnes sera dérangé. La coupe de la vie sera presque renversée. La coupe de la vie deviendra presque la coupe de l'amertume."

Quand ces prédictions furent faites, beaucoup se moquèrent des prophètes. Ils détenaient alors les remèdes nécessaires pour se préserver de la maladie. Ils étaient alors un peuple en bonne santé et heureux. Ils étaient ceux qui choisirent de rester en arrière lors de la grande migration des Anishinabés. Ces personnes furent les premières à entrer en contact avec la race à la peau blanche. Il en souffrirent le plus.

Quand le Cinquième Feu arriva, de grandes difficultés survinrent dans la vie de tous les Autochtones. La race à la peau blanche lança des offensives militaires contre les Autochtones dans tout le pays pour s'emparer de leurs terres et de leur indépendance comme peuple libre et souverain. Nous savons maintenant que les fausses promesses qui ont été faites à la fin du Cinquième Feu, se référaient au matériel et aux richesses inhérents au mode de vie de la race à la peau blanche. Ceux qui ont abandonné les anciennes méthodes et accepté ces nouvelles promesses furent un facteur important qui causa la presque totale destruction des Autochtones de ce pays.

Quand vint le Sixième Feu, les paroles du prophète s'avérèrent vraies, les enfants furent privés des enseignements des Sages. L'ère des pensionnats qui "civilisaient" les enfants indiens avait commencé. Le langage des Indiens et leur religion furent enlevés aux enfants. Les personnes commencèrent à mourir jeunes. Ils avaient perdu la volonté de vivre et leur raison de vivre.

Pendant l'ère confuse du Sixième Feu, il est dit qu'un groupe de visionnaires vint chez les Anishinabés. Ils rassemblèrent tous les prêtres de la Loge du Midewiwin. Ils dirent aux prêtres que la méthode Midewiwin était en danger d'être détruite. Ils ont rassemblé tout les Objets Sacrés. Ils ont rassemblé tous les écrits qui décrivent les cérémonies. Toutes ces choses furent placées à l'intérieur d'une bûche taillée dans l'arbre de fer. Des hommes furent suspendus à une falaise par de longues cordes. Là, ils creusèrent un trou dans la falaise et y enterrèrent la bûche là où personne ne pourrait la trouver. C'est ainsi que les enseignements des Sages furent cachés à la vue mais gardés en mémoire. Il est dit que le jour où les Indiens pourront pratiquer leur religion sans avoir peur, un petit garçon aurait un rêve qui indiquerait où la bûche de bois dur contenant les Objets Sacrés et les écrits a été enterrée. Il guiderait son peuple à cet endroit.

Le septième feu

Le Septième prophète qui rendit visite au peuple il y a bien longtemps, est décrit comme étant différent des autres prophètes. Il était jeune et avait une lumière étrange dans ses yeux. Il dit:

"Quand viendra la période du Septième Feu, de Nouvelles Personnes apparaîtront dans les 4 couleurs de la Roue Médecine: Rouge/Amérindiens, Blanc/occidentaux, Noir/Africains, Jaune/Asiatique. Elles seront les nouveaux "Guerriers Arc en Ciel". Elles retraceront leurs pas pour redécouvrir les traces laissées sur la route. Leurs pas les conduiront vers les Ainés à qui elles demanderont de les guider dans leur voyage. Mais beaucoup de Ainés se seront endormis. Ils s'éveilleront dans ce nouvel âge sans rien à offrir. Quelques-uns des Ainés seront muets parce que personne ne leur demandera quoi que ce soit. Les nouvelles personnes devront faire attention à la manière dont elles s'approcheront des Ainés. La tâche des nouvelles personnes ne sera pas facile. Pour autant, si elles écoutent leur coeur, de nombreuses personnes viendront leur demander de l'aide et ainsi renaîtra la Flamme Sacrée du 7° Feu.

Si les nouvelles personnes restent fortes dans leur quête, le Tambour à Eau de la Loge du Midewiwin fera de nouveau entendre sa voix. Il y aura une renaissance de la nation Anishinabé et les vieilles flammes seront attisées. Le Feu Sacré brulera de nouveau.

Le huitième feu

C'est en ce temps là qu'on donnera le choix à la race à la peau blanche entre deux chemins. Si elle choisit le bon chemin, alors le Septième Feu allumera le Huitième et dernier Feu, un Feu éternel de paix, d'amour, de fraternité et de sororité. Si la race à la peau blanche fait le mauvais choix de route, alors la destruction qu'elle a apportée avec elle en venant dans ce pays, se retournera contre elle et causera beaucoup de souffrance et de morts parmi tous les habitants de la terre."

Les sages de la nation Ojibwé et des personnes d'autres nations ont interprété les deux chemins auxquelles la race à la peau blanche doit faire face, comme étant la route de la technologie et la route de la spiritualité. Ils pensent que la route vers la technologie représente une continuation de la ruée tête baissée vers le développement technologique. C'est cette route qui a conduit la société moderne vers une planète endommagée et brûlée. Serait-il possible que la route vers l'hyper-consommation et la robotisation représente une ruée vers la destruction? La route vers la spiritualité représente un chemin plus lent, celui que les Autochtones traditionnels ont suivi et qu'ils cherchent à retrouver. La terre n'est pas brûlée sur ce sentier. L'herbe y pousse encore.

Le prophète du Quatrième Feu a parlé d'une ère où deux nations se joindraient pour créer une puissante nation. Il parlait de la venue de la race à la peau blanche et du visage de la fraternité que les Frères à peau blanche pourraient afficher. Il est évident d'après l'histoire de ce pays que ce n'était pas le visage que présentait généralement la race à la peau blanche. La puissante nation mentionnée dans le Quatrième Feu n'a jamais été formée.

Si le peuple naturel de la terre pouvait simplement porter le visage de la fraternité, nous pourrions délivrer notre société du chemin de la destruction. Pourrions-nous faire en sorte que les deux chemins qui représentent deux points de vue du monde diamétralement opposés s'unissent pour former cette puissante nation? Serait-il possible de former une nouvelle nation qui serait guidée par le respect pour toutes les êtres vivants?

Le 7° feu fera naître des élus dans chaque couleur de la Roue Médecine, des Blancs, des Rouges, des Noirs, des Jaunes. Il naîtront sur tous les continents. Les gens sauront les reconnaître et ils se rapprocheront des Guerriers Arc en Ciel pour recevoir leurs guérisons et leurs enseignements.

Il est dit que l'heure du 7° feu a sonné!

Les Ceintures Wampum des Prophéties des 7 feux datent du 14° siècle.

Les ceintures wampum sont des bandes tissées en petits coquillages, utilisées par les anishinabes pour inscrire des messages importants. Ils y représentent les traités passés entre eux et les conquérants européens. Ils sont porteurs des enseignements profonds du Midewiwin transmis depuis des siècles.

Leur langage est graphique avec des codes pictographiques, comme le sont tous les enseignements traditionnels spirituels: mandalas, symboles sacrés, etc.

Une ceinture wampum est détenue par un chef de sagesse avéré. À sa mort, elle est transmise à un autre chef qui est le plus digne de la recevoir, à la fois par sa sagesse, mais aussi par le type de mission qu'il incarne sur la terre.

Le Grand-Père algonquin William Commanda était le gardien de 4 ceintures wampum sacrées. L'une d'elle a été volée lors d'un rassemblement ouvert à tous. Les 3 autres sont la ceinture de la Prophétie des Sept Feux, qui date de la fin du quatorzième siècle et affirme que des hommes à la peau blanche et aux cheveux longs s'allieront aux Anishnabés pour former avec tous les peuples de la terre une seule nation. Il y a aussi la ceinture des années 1700 à propos du partage des ressources de leur terre ancestrale avec les nouveaux arrivants français et les anglais; et la ceinture de la libre Traversée des Frontières qui affirme la libre circulation dans leurs territoires.

La Ceinture Wampum des sept feux a jadis été protégée par Pakinawatik, l'arrière-arrière grand-père de William Commanda. Puis il y a eu une période où elle a été gardée cachée par différents ainés algonquins dans d'autres lieux. Elle est revenue dans la lignée du Grand-Père Commanda en 1970.

Je suis Né deux fois!

Oui je suis né deux fois! Une première fois le 29 septembre 1972, fruit de l'Amour entre mon Père Jean-Claude et de ma Mère Eliane. Je suis né vers Dijon (21) dans une petite commune au nom de Marliens. J'ai eu la chance de naître dans une magnifique demeure: le " Château de Marliens" que mon arrière Grand Père Claude, simple agriculteur Bressan, avait acheté alors que plus personne ne voulait de ce genre de demeures, trop couteuse à l'entretien! Construit entre le 18 et 19° siècle, ce dernier a appartenu a la Comtesse de Marliens, puis au Baron de Jessé Levas et enfin à la famille Charpy, avant qu'elle n'en vende une partie après des "inconsciences familiales".
Plus d'infos sur Marliens et son château en cliquant sur la photo.

Ce lieu est magique! 18 hectares de parc, une rivière, la Biêtre y prend sa source, une glacière, un pigeonnier, de nombreuses dépendances et la maison principale en font un endroit de paradis. C'est cet endroit où j'ai eu la chance de grandir, entre études et travaille à la ferme, mon Père étant agriculteur. J'aime et j'aimais ce lieu, j'ai passé beaucoup de temps à l'entretenir, à tondre, aménager les bords de rivière, les chemins, etc. Dès l'âge de 11 ans et durant une 10° d'année, je plantais ma toile de tente du 1° juillet au 31 août au milieu du bois derrière le château et j'y dormais toutes les nuits! J'étais libre, j'étais au milieu de tout et les bruits de la nuit ne me faisaient pas peur, au contraire, j'aimais cela. Cette liberté et communion avec la Nature me manquait tant que souvent pour les vacances de Pâques, je plantais de nouveau la toile de tente pour quelques semaines! C'est bien plus tard, après ma 2° naissance, celle de la naissance du Chaman, que je compris pourquoi j'étais si bien à 11 ans, au milieu des bois, le Monde Invisible, mes frères Amérindiens étaient déjà avec moi, en moi même je dirais.

Plus de détails sur Marliens et son Château

Toute mon enfance et mon adolescence a été, sans que je le sache, une initiation. De par moi-même, j'ai commencé par m'intéresser au pendule, à l'analyse des rêves, au Tarot de Marseille, à la graphologie, à la morphopsychologie, à l'astrologie et à la psychologie. Je me rappelle ces moments où avec une planche en bois, un verre et un jeu de scrabble nous appelions les esprits! Un autre encore où après avoir lu des livres sur l'hypnose j'essayais d'hypnotiser un ami dans la toile de tente! Un autre où avec la graphologie j'essayais de reconstituer le visage d'une personne! Bref cela me passionnait, m'enrichissait, c'était mon coeur! Il y avait un GRANDv rêve aussi que je faisais très souvent quand j'étais petit: "Un énorme Ours mangeait des cerises sur l'un des majestueux cerisier de la propriété familiale". Ce rêve revenait sans cesse et était très fort! Quand je me levais je disais à ma mère "maman, maman, j'ai encore rêvé de l'Ours!", elle me répondait "mais non il n'y a pas d'Ours ici, il n'y a pas de Montagnes" Je ne savais pas encore que l'Ours en tant qu'animal totem, symbole du Guérisseur m'avait choisi et que pour le nourrir je devais accomplir mon Samouraï, symbole du cerisier, c'est à dire mon Amour Inconditionnel. "Il n'y avait pas de Montagnes", me disait ma mère... j'ai compris bien plus tard que les montagnes spirituelles, elles, seraient bien présentes! Il me faudrait vivre mon "rêve-vision" dans lequel tout est finalement inscrit!

Cependant, personne ayant reconnu ma différence, peut-être pas moi-même complètement d'ailleurs, j'ai fait "comme tout le monde" et ai poursuivi mes études dans le but de reprendre la ferme paternelle. Je ne l'ai pas reprise par mésentente avec mon Père. J'ai toujours trouvé du travaille là où ça m'amusait d'aller! Merci la vie. Quand j'en avais marre, je changeais et l'aventure continuait jusqu'au jour où j'ai décidé de m'installer à mon compte, m'associant avec ma Mère dans une "affaire familiale"de volailles fermières avec abattage à la ferme. Nous avons développé, avec d'autres producteurs deux magasins fermiers. Cette aventure difficile dura 7 ans. Elle me mis à genoux financièrement et psychiquement. Tout s'écroula, nos produits fermiers bien que "gastronomiques" et plus proches des "vrais" valeurs, étaient bien trop chers au moment où les magasins alimentaires discount fleurissaient de partout! Pendant presque 2 mois, entre le travaille et les soucis financiers, je ne dormais plus, j'ai cru que j'allais devenir fou! Après les fêtes de fin d'année, grosse période pour nous, je trouva une semaine en club demi pension à Djerba pour 120€, il ne me restait pas plus sur mon compte! Il fallait que je fasse le point loin de tout et tous. C'est là que j'ai accepté que l'aventure était finie, qu'il me fallait me résoudre à prendre d'autres chemins. J'ai fait le point sur ce que je savais faire et j'ai envoyé une 10° de CV a des annonces. Dans ceux qui m'ont répondu favorablement il y'avait une entreprise qui m'intéressait vraiment, elle commercialisait des produits à base de plantes, de la phytothérapie et c'est celle-ci qui m'a embauché mais il faut dire que par le "truchement du diable" je me suis perdu sur la route pour les autres entretiens.... Comme quoi...

C'est vraiment là qu'une deuxième partie de ma vie recommença après toutes les difficultés liés à une faillite. Mon nouveau travaille me passionnait, je dévorais les livres sur les bienfaits des plantes si bien que je finis par m'inscrire dans une école de naturopathie. Je faisais revivre mon enfant intérieur qui se passionnait pour "une autre façon de voir le Monde". Je dévorais les livres plus vite que la musique, la naturopathie m'ouvrait les portes du décodage biologique ou "pourquoi la maladie", puis au magnétisme, c'était grandiose! Cet appel était si fort que le thérapeute l'emporta sur le commercial et avec audace je m'installais de nouveau à mon compte comme naturopathe-biomagnétiseur en 2008.

J'avançais avec une énorme passion, chaque patient était un professeur. Mes perceptions sensitifs et intuitives se faisaient de plus en plus fortes pour ma plus grande joie. Un jour, à Mâcon, dans le magasin diététique de Dominique, une dame, au nom de Françoise Matrat avait prit RDV avec moi pour consultation. Elle se présenta en tant que magnétiseuse, je l'a remerciais bien de sa confiance, car sans trahir son âge, elle était plus âgée que moi. Aimant le partage, je lui dis "une prochaine fois, on se fera un soin réciproque et nous mangerons ensemble", date était prise pour le 17 mars 2009. Dominique me demanda à la fin de la séance si ça c'était bien passé avec Françoise et elle m'apprit "ha oui, je crois qu'elle est Chaman"! Bon sang! Pourquoi Dieu une Chaman vient me voir moi? Je sais bien que l'on a toujours besoin d'un plus petit et plus grand que soit mais là, cette histoire m'interpellait fortement! Je m'empressa de regarder ce qu'était réellement un Chaman, j'en étais encore plus bouleversé et interrogatif!

Je ne savais pas, mais je savais juste que ce 17 mars allait être un "Sacré 17 Mars", je le ressentais. 17 Mars 2009, 11h00, nous y étions! "Cela ne te dérange pas si je te fais le soin en premier" me dit Françoise, "ok" répondis-je! Quand elle commença le soin, ce fut tout de suite puissant, au fond de moi je me suis dit "whaouu, elle rigole pas elle"! Les sensations et les visions étaient vraiment importantes puis à un moment, depuis le bas de ma colonne vertébrale, j'ai senti comme un tsunami! C'était impressionnant, je respirais extrêmement fort, il y avait une énergie, qui, depuis le bas de ma colonne remontait mes vertèbres une à une avec une force inimaginable! On aurait cru un volcan en éruption! Je sentais cette progression se faire, doucement mais sûrement, monter chaque fois plus haut. Pendant ce temps "la chaman" chantait et parlait en "amérindien"! Je me suis dit "mais elle a apprit ça où?". Le tsunami arriva au niveau de mes cervicales et là, je les ai bien senties croyez moi, cela m'a collé puissamment contre la table de soins! Enfin le volcan était à son comble dans ma tête, il y avait une forte pression, je sentais bien que cette énergie voulait sortir et pour l'instant elle restait bloquée au dessus de mon crâne. Je me suis dit "ta tête va exploser"! Puis un passage s'est ouvert, la pression s'est dégonflée et tout doucement tout est redevenu plus calme!

Hé bien, "Sacrée expérience", "Sacrée Chaman"! Quand je commença à me remettre de cette unique expérience de la montée de Kundalini, qui ouvre tous les chakras à notre connexion divine, Françoise, un peu comme si elle faisait ça tous les jours me sortit tout de go: "bon et bien voilà, te voilà sur le chemin des Chamans, j'ai vu l'aigle, tu auras la clairvoyance, les dons de guérisseurs, etc etc." Je me rappelle, encore sonné, lui avoir demandé " Heu, tu es bien consciente de tout ce que tu me dis là?", elle répondit "oui, oui!" Effectivement, là il s'agissait d'un "Sacré Chemin" qui commençait, un chemin de Chaman! Je n'ai jamais eu peur de cela, au contraire, j'étais le plus heureux des hommes et j'en voulais!

C'est ainsi que s'est faite ma 2° naissance le 17 mars 2009 à 11h30. J'ai fait établir un thème astrologique, par Jean Pierre Neveu, Astrologue Védique pour chaque naissance, celle de Baptiste et celle du Chaman. Instructif et passionnant.

La Naissance du Chaman

Après cette "sacrée journée" du 17 Mars, l'accouchement fait, une autre partie de moi allait grandir, celle du Chaman. J'étais né, j'allais découvrir, apprendre, cheminer et chamaner.
Quelques jours après cette date fatidique, j'étais en plein sommeil quand une nouvelle expérience vain à moi. Il était entre 23h et minuit, dans un demi-sommeil, ma main droite part toute seule, comme tendu vers le ciel. Cette main recevait comme une grande boule de lumière, je l'a pris, puis sans que je puisse contrôler quoi que ce soit, ma main s'est déplacée vers mon chakra du Coeur, j'ai installé cette lumière à l'intérieur. Ma main était sur mon Coeur et là j'ai entendu "Est ce que tu t'aimes?", un peu surpris, j'ai répondu tout naturellement "OUI" et de nouveau j'ai entendu "Nous aussi!". Ma main a ouvert mon coeur en s'élevant comme pour tirer une antenne dans l'infini. J'étais un peu chamboulé mais confiant. Impossible bien sur de me rendormir, j'étais agité. J'ai commencé à penser à des amis, la famille, et c'était impressionnant! A chaque fois que je pensais à quelqu'un je voyais son chemin passé, présent et futur! C'était nouveau pour moi et immense aussi! J'ai passé la nuit à passer en revu tous mes proches!

Le lendemain, je consultais durant quelques jours sur la région parisienne et là quelle surprise! Quand les patients arrivaient, je percevais, ressentais leurs blocages énergétiques, je lisais leur "livre énergétique", celui qui contient toute l'histoire d'une personne. Je percevais les parties de leur corps qui était "bloquées", je lisais le "pourquoi du blocage" et c'était toujours des émotions difficiles. Je prenais avec mes mains ces "blessures émotionnelles", je les dénouais et je remettais une énergie pure, une énergie d'Amour, tout simplement, à la place. Quand je disais aux patients ce que je lisais, cela correspondait exactement à des moments difficiles vécus par eux! Ce sont des instants magiques que de s'ouvrir à cette "vraie" médecine. Je sentais ces soins puissants comme jamais!

De retour chez moi, ma connexion avec chaque chose sur cette terre était réelle et puissante. Je découvris que je pouvais communiquer avec TOUT, les arbres, les ruisseaux, les plantes, tout était vivant et communiquait avec moi. J'avais reçu "le son", était devenu clair-audient. Je parlais avec toutes les créations du créateur, je posais des questions et ces dernières me répondaient, le livre de la Connaissance était ouvert! C'était fabuleux! Curieux, avide, je n'arrêtais pas de parler avec la Vie, avec le Monde et j'apprenais beaucoup. J'étais passé à l'Ecole de la Vie, beaucoup plus intéressante que l'Ecole Terrestre. A chaque instant de libre, le soir, dans la voiture, je dialoguais avec le Monde et je posais des questions, j'en recevais des réponses passionnantes! C'est ainsi, à travers le Monde des Esprits, que je reçois la plus grande partie de mes enseignements.

Vivre ça était énorme, grandiose et là, d'un seul coup, vous vous sentez seul! Seul car vous vous demandez avec qui vous allez pouvoir parler de ça! Qui allait bien pouvoir croire, comprendre ce que vous viviez??? Comme un enfant qui veut crier au Monde ses découvertes, ses expériences... et personne pour écouter! Heureusement quelques personnes étaient prêtes à entendre et ont su m'écouter, Franck, Yves, Brigitte, Dominique, Françoise, Enguerrand et Romain et plus tard Eliane. Merci à eux qui ont partagé ces moments si intenses avec moi.
D'un autre coté, je n'étais plus jamais seul car j'étais avec la Vie, j'étais la Vie, j'étais Un, relié à l'Univers. Mes dialogues avec tout étaient très présents. Avec le temps, comme une baisse de régime, le son se faisait de plus en plus lointain jusqu'à disparaître! Ha non!!!! On vous donne une sucette énorme et on vous retire de la bouche!!! L'enseignement commençait! Il fallait me "recharger", remonter ma propre fréquence vibratoire pour me reconnecter. La méditation devenait alors indispensable pour se relier à la source, une évidence des plus simples quand on y pense! La clé de tout sur cette terre, la méditation! Je me branchais à la Source et le son revenait!!! La Vie vous enseigne merveilleusement son "essentiel" !!!

L'île de la Réunion

Au printemps, j'ai eu la chance de partir 15 jours à l'île de la Réunion où un ami cher, Cyril, y résidait. C'est aussi grâce à lui que j'ai pu vivre cette fabuleuse aventure, merci Cyril. Ma soeur Chaman m'avait dit "hola tu vas faire des sacrées rencontres là bas!". Le séjour se passa à merveille à user et parfois abuser des Rhums et Rhums arrangés! Une nature luxuriante nous permettait de faire des randonnées splendides. Nous ne pouvions pas partir de la Réunion sans passer par le Piton des Neiges, le grand volcan de la Réunion. Nous sommes donc partis un matin de bonne heure pour une bonne journée de randonnée afin d'atteindre le gîte du Piton des Neiges qui se trouve à 1h15 (de jour et 2h00 de nuit) du sommet haut de 3087m. Le but étant de passer une nuit au gîte afin de partir vers 4h00 au petit matin afin d'être sur le sommet au lever du soleil! Alors vous voyez toute l'île qui s'embrase sous le soleil levant, magnifique!

Vers 16h00 nous sommes arrivés au gîte, chacun pris le temps de poser son sac dans les chambres et de se poser tout simplement. Pour ma part la vie m'invita à aller me reposer, dormir même! J'ai dormi 1heure puis d'un seul coup, la vie me demanda de partir dans la montagne et de m'isoler quelque peu. Ce que je fis. Je me suis installé sur un rocher, le soleil tombait tout doucement, il faisait un peu froid. Doucement j'ai ressenti comme toute une assemblé de moines tibétains venir s'installer en cercle avec moi. J'avais l'impression qu'ils étaient une centaine! Bien sur ceci se faisait non dans le monde matériel mais dans le monde de "l'au delà... du visible". Nous avions une Réunion à l'Île de la Réunion...beau symbole! Cette Réunion dura bien 2 heures. Nous discutions, je recevais des enseignements, des conseils, nous faisions le point sur mon "ascension", c'était beau tout simplement! Un autre monde, empli de vérité, de simplicité, de bienveillance et d'amour. Après ce grand moment sacré, cette grande réunion sacrée, ils me dirent "tu vas recevoir une élévation". Effectivement je reçu de nouveaux guides. "Guides" c'est la façon humanisée de parler d'une élévation de conscience, une façon plus poétique que d'imaginer un simple "changement de fréquences vibratoires" donnant accès à de nouvelles perceptions, connaissances et dons. Ces nouvelles énergies se nommaient Hercule, Osiris et Isis, Neptune, pour les principaux. Ces noms peuvent paraître hasardeux, ils ne le sont pas du tout! Ils reflètent un bout du chemin, un bout de votre histoire, passé ou à venir. La vie est grand jeu, un grand rébus auquel il faut prendre part pour s'amuser pleinement et non "rester en dehors". Quand le Réunion Sacrée prit fin, Franck arriva, il me cherchait! Synchronicité! J'ai pu lui raconter ma nouvelle expérience.

La nuit, je n'ai pas pu dormir, comme s'il me fallait affronter l'ombre de cette nouvelle élévation, comme si la vie devait me mettre à genoux pour ne pas gravir mon sommet le lendemain! Ceci est quelque chose d'important à comprendre, s'élever demande à repousser l'ombre qui naguère nous empêchait d'aller plus loin dans sa quête de lumière! Ces élévations sont parfois extrêmement difficilse et demandent retraite, méditation, jeûne et parfois accompagnement chamanique afin d'être réalisées avec succès. Malgré tout, à 4h00, j'étais debout et nous sommes partis sur le piton. C'était superbe de voir toutes ses petites lampes ondulées sur le sentier montagneux sur des kilomètres, comme une "marche sacrée" de tous ces randonneurs de nuit! Arrivés sur le somment, il faisait vraiment très froid et le temps nous a paru infini avant que le soleil se lève. On a dû se mettre en cercle, les uns serrés contre les autres pour résister à ce froid intense mais on a fini par voir ce soleil tant attendu sortir de nul part pour illuminer les terres de la Réunion. C'était splendide et doublement splendide pour moi qui venait de vivre des moments si riches, si exceptionnels! Le chemin continuait plus haut.

La rencontre des Esprits Chamans, Druides et Alchimistes.

Jeune Chaman, je voyageais entre Terre et Ciel. Je rencontra des esprits Amérindiens et ça c'était "encore" une grande nouveauté!. Le premier qui vain vers moi s'appelait Oiseau des Neiges, c'était un Amérindien qui avait froid au coeur parce qu'il avait perdu sa Foi de Guerrier de Lumière. Il avait tout perdu, sa Terre, son Coeur, ses Frères. Il s'amusait beaucoup avec moi, mais je crois que c'était pour mieux cacher sa grande tristesse. Un jour il me présenta le Chef de Tribu et qu'elle ne fut pas ma surprise de rentrer dans le Tipi de "Grand Ours Brun", symboliquement, le Grand Ours de mon rêve d'enfance revenait! J'aimais être avec lui, discuter avec lui, je ressentais un esprit plein de sagesse, d'amour et de grandeur. Il était comme mon Grand Père, il m'enseignait, me protégeait, me guidait sur mes pas de chamans dans la tradition Amérindienne. C'est lui qui m'apprit à faire une Roue Médecine. Il est important et intéressant de comprendre que le grand Enseignement, celui qui élève l'Elève est accessible à celui qui se dispose d'aller le quêter dans l'Univers.

Je me rappelle mon "cours céleste" de la Roue Médecine: un mercredi après-midi à Vaires sur Marne, jour des enfants, je n'avais pas de consultations. La vie à travers les Esprits me dirent nous allons t'apprendre à faire et vivre une roue médecine! Dois je vous avouer que je ne savais aucunement ce que c'était?! Ils me firent prendre des minéraux avec lesquels je travaillais, les positionnés en cercle, et tracer une ligne verticale et horizontale en son sein. Ensuite, ils me dirent "rentre dans la roue et vie ta roue de médecine"! En rentrant dans cette roue, votre âme vous emporte! La magie opère, apportant soin, vision, conscience du chemin à parcourir, etc! Il n'y a rien à faire, juste à être et se laisser porter par le courant de la transformation! Toute puissance du Tout Puissant!

Je ne savais pas encore ce que me réservait "Grand Ours"!!!! La vie chamanique est tellement emplie de surprise! Toujours est t'il qu'il me nomma Cheval Fougueux. J'aimais ce nom d'initié, il collait à mon tempérament! Ceci dit, je comprenais bien que Cheval Fougueux se devait de s'élever au delà de la fougue du cheval! Cela me coûtait parfois de suivre la voie et la voix de Grand Ours, il avait cette fâcheuse manie de mettre Cheval Fougueux au box, en ermitage afin de l'assagir! Il me disait "Tu n'as rien à faire, juste à être, pour cela arrête toi, médite!" Mon tempérament fougueux était parfois très en colère de ces "mises au box intempestives!

Les chemins continuèrent, entre consultations, ateliers, stages et conférences. Sur les chemins supérieurs je rencontra la tradition Druidique et Alchimique toujours en recevant mon enseignement de l'au delà...du visible. J'ai appris à ouvrir des puits d'énergie comme savait le faire les druides, conduit des rituels druidiques comme Imbolc ou Saman, travailler avec le Gui ou le Buis. Les alchimistes m'ont enseigné l'art de faire des Elixirs et bien sur m'ont fait ressortir mon Tarot de Marseille que j'avais depuis l'âge de 14 ans. Ils m'enseignèrent que tout était information et donc sujet à élixir, que tout était remède et poison à la fois.
J'étais à la Grande Ecole, une grande école qui passionne mais qui dévore aussi car elle a son niveau d'exigence! Les gens voient dans le Chaman, cet homme un peu "bizarre" qui semble avoir des Dons étranges pour la divination, la guérison ou le développement personnel. Peu voient les montagnes qu'il parcoure pour servir toujours mieux et toujours plus, peu voient sa sensibilité et sa fragilité. Certains, nombreux, ne croient ni ne comprennent ce qu'il est et ce qu'il fait, ils ne sont pas prêt, encore trop dans leurs Egos. D'autres , prêts à dépasser le "carré" de la Terre viennent le rencontrer pour guérir et s'élever dans le "rond" spirituel. Ces derniers sont peux nombreux bien que de plus en plus nombreux, ces personnes sont courageuses car le chemin de l'élévation a ses difficultés, le passage de l'Avoir à l'Etre est beaucoup plus difficile que l'inverse... Ces gens ont décidé d'aller rechercher leur "bâton de pouvoir", leur identité propre en renonçant à la grande illusion de la tranquillité du mouton... Cette illusion où les Bergers se servent copieusement en faisant croire aux moutons que sans eux ils sont perdus et bien sur qu'ils sont les garants du Loup! Les Bergers d'aujourd'hui sont plus souvent des loups que des Bergers... Monsanto, pour ne citer que lui, en est un triste exemple.

De Cheval Fougueux à Grand Ours.

Cheval Fougueux continuait sa course, son élévation, son enseignement, parfois non sans mal mais toujours avec volonté, envie et une certaine fougue! Grand Ours me mena 15 jours en "vacances chamaniques" avec des amis à Cauteret dans les Pyrénées. Non loin de là, à Saint Savin réside une abbaye du nom du Saint. En fin de séjour, seul, je suis monté voir la couche de Saint Savin dans la montagne. Il a passé 13 ans, là haut, en ermitage avant de redescendre pour créer son "Oeuvre"! Je prendre le temps de "discuter", avec lui. J'aime ses enseignements. En reprenant la direction du retour sur Lyon, Saint Savin, me dit: "je remonte avec toi, ce sera plus agréable la route à 2". Il me répétait souvent 13 comme 13 ans! vous imaginez 13 ans d'ermitage vous???

Rentré de vacances, je me mets à mon bureau: programme d'automne, site internet, etc! Et là, "sec", rien de rien. Pas d'intuition, pas de "connections", impossible d'avancer dans mon travail. Je pris le temps de m'arrêter, prendre l'air, puis de revenir à "la charge"... Toujours rien! J'avais tant de travail, tant de choses à faire dans ce monde "d'avoir et de faire" que de "rien faire" était impossible! Le lendemain, un peu énervé, je me remis à la tâche et de nouveau....RIEN! Je ne comprenais pas et j'étais en colère contre "la vie" qui semblait m'empêcher de "travailler"! Au bout de 3 jours à vivre le même scénario, très énervé, j'ai dit tout haut "vous me faites chier! et bien puisque je ne peux rien faire, j'en ai rien à foutre, je fous plus rien, je lâche l'affaire!". De là je me suis posé dehors avec un café et un livre et "merde quoi!". Au bout d'une petite heure, bien décidé à "ne rien faire", j'entendis Saint Savin: "hé bien, tu as compris maintenant! Voilà ce que j'attendais de toi! Il t'a fallu 3 jours pour comprendre, t'arrêter, apprendre à être et ne rien faire?! N'oublie jamais "il n'y a rien à faire de plus important que d'être", aussi rien à faire, juste à être! Il me répéta ensuite 13, 13 jours Cheval Fougueux, ce n'est pas 13 ans! 13 jours d'ermitage! Il m'apprenait la Médecine de l'Ours. La Médecine de l'Ours est une médecine d'introspection, d'ermitage, d'isolement, de méditations et il me poussait à rentrer dans mes profondeurs!
Pas à pas je découvrais la Médecine de l'Ours, une Médecine de guérison et de découverte intérieure. Ainsi je devenais, et c'est bien évident, mon premier patient. Sans cesse, je vivais à transformer mes ombres en lumières, mes peurs en amour. Cela ne se passait pas toujours bien! Des mal-êtres périodiques, des lumbagos, des eczémas, des insomnies puissantes, des inflammations, etc. Aucun intérêt, bien sur, de consulter la médecine allopathique. Pas besoin de sparadra sur une jambe de bois! Le chemin du Coeur est le seul chemin de guérison et je m'y employais chaque jour! Toute le monde, la famille et les proches, n'a pas toujours compris ma vie, mon implication, ma conscience. Il en est ainsi.

C'est ainsi que jours après jours, je me nourrissais de la Médecine de l'Ours avec ses hibernations, ses guérisons et son Ecole de Connaissances et Consciences. L'Ours apprivoisait Cheval Fougueux!
Une nuit, j'ai fait un rêve. Je me voyais dans une salle avec Eric Sun Fox Marchal, un Chaman de la région Lyonnaise que je connaissais quelque peu. Il me purifiait avec de la sauge et me faisait un soin avec des objets chamaniques. Je me voyais ensuite m'élever. Ni une, ni deux, le lendemain matin, j'ai appelé Eric pour prendre rendez vous pour un soin. La vie c'est parfois aussi simple que ça! Disons que c'est toujours simple, c'est nous qui la compliquons sans cesse!
Lorsque je suis allé chez Eric, j'ai vécu une séance chamanique intense. Elle était exactement comme dans mon rêve, même les objets y étaient! A la fin, nous avons pris le temps de parler et de fil en aiguille il en est venu à me parler de Patrick Dacquay, un Chaman Druide, qui organisait un Festival Chamanique privé dans l'Est de la France et qu'il pouvait m'y inviter. J'accepta bien évidement!

La synchronicité m'amusera toujours! Tout est tellement bien orchestré! Même l'imperfection est parfaite. C'est donc dans l'orchestration du Grand esprit que je me retrouva à ce Festival Chamanique conduit par une 10° de Chamans. Je fis la rencontre de belles personnalités, je fis aussi la rencontre de l'Ego Spirituel. Il persiste et signe celui là! Chez les "autres" bien sur! La vie étant un merveilleux miroir, chacun accueillera à sa façon sa leçon "d'humilité"! La vie m'offrit 2 puissants cadeaux, et quels cadeaux!

Le premier cadeau m'a été donné lors d'un puissant et magique Cercle d'Hommes mené tambour battant par Toumaï et Moudouma. Chacun devait se laisser porter pour aller chercher sa dimension animale. Les 17 personnes du Cercle rentraient en "transe" alors que pour ma part, il ne se passait rien! Je laissais faire, je changea de place et d'un seul coup j'ai reçu un éclair, une déflagration dans tout mon être! J'habitais l'Ours, devenais l'Ours, vivais l'Ours! C'était énorme à vivre. Quand la transe se calma, je me mis à pleurer toutes les larmes de mon coeur et de mon corps! Je venais de comprendre que mon "Père Spirituel", Grand Ours Brun, venait de me donner son Don, sa Force et sa Douceur. Se faisant il venait de terrasser Cheval fougueux. Je ne pouvais imaginer un si grand cadeau. La magie opérait toujours, les 17 personnes et les 2 chamans sont venus mettre leurs mains sur mon corps. Je leur raconta brièvement ma "petite" histoire de jeune Chaman et le cadeau que venait de me faire Grand Ours! C'était le bout du Monde pour moi, le Père qui donne son nom à son Fils, avec toute la symbolique que cela comporte! Chacun était touché par cette "belle histoire". Ils se détachèrent de moi pour continuer le Cercle mais là...problème! J'étais "MORT". Je n'avais plus d'énergie, je ne pouvais ni voir ni bouger, j'étais là comme un pantin! "Help", deux personnes sont venus, m'ont guidé un peu plus loin, quand ils m'ont lâché, je suis tombé comme une masse, j'étais ko! Je suis revenu au bout d'une heure, j'étais fébrile. c'est seulement au bout d'1h30, 2h00, que j'ai pu rejoindre le Cercle. J'avais vécu, je vivais un moment intense! Merci la VIE! Pour la petite histoire, j'ai mis entre 2 et 3 ans à intégrer cette Conscience, c'est dire!

L'Ours m'offre la Plante Maitresse: le Tabac!

Le Festival continuait. Me concernant il me fallait m'isoler un peu, me remettre de ce choc, de ces émotions! C'est dans cet isolement que j'ai reçu le 2° cadeau! Comme quoi, le Père Noël, ce n'est pas qu'en Décembre!
Dans le pré du festival, il y avait des magnifiques plants de tabac. Je n'ai jamais été fumeur, pour autant j'étais attiré par cette plante que je ne connaissais, pour ainsi dire, pas. Je me suis assis au milieu des plants et j'ai commencé à parler au tabac, à le remercier pour ce qu'il était. Je sentais qu'il avait quelque chose de fort, je n'aurai su dire quoi. Je me suis entendu dire, "si un jour, je suis prêt, si un jour tu dois venir à moi, j'accepte, c'est toi qui décide". Ce que je ne savais pas encore, c'est tout ce que cette plante, à travers l'Ours, allait m'apporter!
Quelques temps après, un ami m'a offert une "Pipe sacrée" qu'il avait lui même faite. C'était sa première, il me l'offrait. Je voyais en cette magnifique Pipe, le Calumet de la Paix des Amérindiens. C'était un beau cadeau. Je n'avais pas de Tabac, aussi je n'ai pas fumé. Il faut laisser du temps au temps, laisser les choses venir à soi. Un an après le festival, une amie m'a apporté des plants de tabac! Vous avez certainement beaucoup d'amis qui peuvent vous offrir des plants de tabac! C'était assez inimaginable! La Pipe Sacrée, le Tabac lui même, tous deux s'étaient invité chez moi! Dans l'automne, je suis aller faire un stage organisé par 2 chamans. Il était demandé d'apporter du Tabac à rouler. Je fis donc mon premier achat de Tabac. Tout était donc réunis, dans un beau rituel, je pourrais même dire cérémonial, j'inaugurais la Pipe Sacré et le Tabac. Je faisais cela avec simplicité et dans le Sacré, comme une communion.

Le chemin continua encore et encor avec le Tabac Sacré. Au printemps suivant, je me rendis au Festival Chamanique de Trimurti. Là je rencontra Gorgito, un tabaquéro, c'est à dire un homme médecine du Tabac. Il était évident que je devais assister à ses ateliers! Gorgito me transmit donc ses rituels et ces cérémonies au Tabac, m'appris que la Médecine du Tabac était une Médecine puissante, que le Tabac était "la plante maîtresse". Le Tabac, lui même, lors d'une cérémonie est venu me dire lui même qu'il m'offrait sa médecine. Nous pourrions dire que sa médecine est dédiée à aider les hommes à prendre ou reprendre leurs Places Sacrées. Ce n'est pas une Médecine qui "rigole toujours", elle sait, parfois, nous "passer à Tabac"! Enfin, puisque ce n'est pas finie, lors d'un autre Festival Chamanique, c'est Aigle Bleu, Chaman Amérindien qui me transmit sa "Cérémonie de la Pipe Sacrée".
L'Ours m'offrait la rencontre avec le Tabac. Le Tabac m'offrait tout le reste: la Pipe Sacrée, les plants de Tabac, l'homme médecine du Tabac et ses enseignements, le Cérémonial de la Pipe Sacrée! Aujourd'hui, la vie m'honore d'être gardien de Pipes Sacrées, j'en ai de nombreuses et chacune est douée d'un Esprit particulier! Gratitude aux Chamans, à l'Ours, au Tabac, à la Vie!
C'est vous dire combien l'Univers pourvoit à tout ce dont nous avons besoin si nous nous donnons la peine, si nous acceptons de faire l'effort d'avancer, uniquement avancer, avec une FOI infinie.

Apprentis-sage permanent

La vie, devenue une vie chamanique à part entière, continuait. L'apprentis-sage continue en revêtant des multitudes de formes dans le temps. Tout est tout le temps différent, tout est sans cesse mouvement, changement, adaptation, intégration, acceptation, dépassement. Les enseignements comme les épreuves se succédent sans cesse, renforçant l'être sacré que nous sommes.
Nous serons toujours des apprentis de la vie. En cela nous serons toujours des apprentis-chaman. Notre mental a besoin de mettre des étiquettes: nous sommes ceci ou cela! C'est d'une certaine façon extrêmement réducteur. Au fond de notre être nous sommes AMOUR et contenons TOUT, étant partie intégrante de l'Univers. Alors, mettre une étiquette sur ce TOUT, ça reste "mental"! Alors allons-y pour Chaman! Poétiquement j'aime bien sa signification en langage des oiseaux: chaman=chan de l'âm. C'est le définition qui me convient le mieux! Pour que cette définition puisse être vraie, il est nécessaire de cheminer...et chamaner. Effectivement l'Âme peut chanter réellement, si et seulement si, l'esprit saint a accepté de devenir RIEN pour laisser la place à TOUT, pour permettre TOUT. Notre partie consciente ne voit aucune objection à cela bien évidement. Ce serait plutôt la partie inconsciente et égotique de notre esprit qui a du mal à se faire à cette idée! Alors, comme un sportif s'entraîne chaque jour, le Chaman, s'entraîne aussi chaque jour. Il a un entraîneur, un coach personnel, son propre Maitre: SON COEUR! Le Coeur est notre seul et unique Maitre véritable. Vous pouvez bien recevoir des enseignements de nombreux maîtres! Ces enseignements seront intéressants uniquement si ceux-ci vous rapprochent de votre propre maître, sinon, aucun intérêt!

Ainsi chaque jour passé se fait entre méditations, consultations, conférences, ateliers, rituels, stages, écriture de cours, de livres, communions avec la Nature, activité physique, partage entre amis et initiés, et....vie courante... Pourtant que reste t'il d'une vie courante comme on l'entend? Plus grand chose! La fonction de Chaman est une dévotion à l'Unité et reste très exigeante dans "notre formation"! Sur le chemin le mal-être et la maladie viennent aussi nous enseigner. Ils font partie du jeu et je l'accepte en tant que tel car je vie la vie comme un immense jeu aussi... JE M'AM-USE et ça c'est le plus beau cadeau qu'on puisse recevoir du "Grand Mystère"!

Dans la médecine de l'ours, l'isolement et la méditation sont importants. Ils permettent l'introspection nécessaire pour se connaître, connaître son être dans sa trinité, guérir l'esprit et réaliser l'âme. C'est l'initiation nécessaire au Chaman. L'apprentis-sage du RIEN pour ÊTRE TOUT passe par là: se brancher à la Source pour devenir la Source. C'est la partie solitaire, hermite, du chemin, elle ouvre les portes de nombreuses consciences. Entendez par là que chaque guérison apporte une élévation, et chaque élévation une nouvelle conscience, une nouvelle compréhension, un nouveau don. Ce qui m'émerveille toujours autant c'est la magie de la CONSCIENCE. Vous cheminez à guérir, à transformer de l'ombre en lumière, de la peur en amour, et d'un seul coup d'un seul vous voilà éclairé, conscient, d'une nouvelle CONNAISSANCE que vous n'aviez pas 5 secondes auparavant. Parfois c'est un DON qui vient à vous en quelques secondes. Vous voyez les prénoms de vos proches en couleurs vous donnant l'intensité lumineuse manquante actuellement alors que cela ne vous serait même pas venu à l'idée l'instant d'avant! Magie! Ce qui est riche c'est de comprendre qu'en final il n'y a rien à apprendre, tout est déjà là en s'ouvrant à notre pleine conscience.

Les consultations ponctuent les journées d'Enseignement. Le cadeau d'accompagner l'autre c'est que chaque patient est un Professeur. La vie l'a dépêché sur place pour vous enseigner. N'est ce pas merveilleux?! Il vous permet de comprendre quelque chose que vous n'aviez encore découvert ou encore il vient comme un miroir vous raconter votre propre histoire. Parfois, je me demande qui doit payer qui?! Pour autant c'est bien d'Essence et d'Essentiel qu'il est venu faire le plein pour se guérir et se réaliser. Alors nous faisons le plein d'énergie, d'amour, de fréquence, de conscience et la magie, l'âm-agie, est au rendez vous. Dans l'absolu, il n'y a rien à faire, juste à être, mais ça serait trop long à vous expliquer ici. Il y a le temps où les consultations sont nombreuses et le temps où elles se font presque inexistantes. Alors c'est un tant d'entraînement, d'ouverture, d'élévation qui est demandé par l'Univers.

Les ateliers et les cours sont l'occasion de partager nos Consciences avec le plus grand nombre. Les cours créés toujours des éléctro-chocs qui font plaisir à voir. Nous voyons les êtres s'élever en quelques fractions de secondes. Pour ce qui est des ateliers, c'est différent, nous sommes des créateurs de magie alors l'élève vie ses magies et il en conte ses ressentis et visions une fois vécue. L'élève expérimente, c'est parce qu'il expérimente qu'il avance! Cet élève est bien plus élevé, bien plus ouvert que bon nombre de nos législateurs et autres dictateurs. Il ne se contente pas de lire des livres et d'appliquer bêtement ce qu'on lui dit: il vie, il expérimente, alors il sait! C'est de cette façon et uniquement de cette façon qu'on peut sortir de notre rôle de MOUTON! N'écoutez jamais ce qu'on vous dit, faites en l'expérience par vous même. Dans le chamanisme, nous passons notre temps à expérimenter, à découvrir, à essayer. Nous avançons de façon empirique jusqu'à ce qu'une porte s'ouvre et nous livre la CONSCIENCE. Nous communions, parlons avec les plantes, les minéraux, les animaux, les objets, les esprits en final et nous grandissons dans la grande UNITE reconnaissant chaque chose comme sacré et vivante.

La vie courante devient différente.Comme vous prenez conscience d'une réalité toute autre, votre visions de la vie et votre comportement changent.
Pas à pas s'installe un SAGE qui agit et vie comme un sage, devenant un parfait étranger pour le commun des mortels. Fini le temps passé dans les temples de la consommation, fini les conversations stériles du monde de l'avoir et du pouvoir, fini les heures passées devant la télévision, etc. Vous fuyez ce et ceux qui ne vous animent plus et cela fait beaucoup de choses au final!
La vie actuelle est tellement éloignée de l'essentiel que vous avez parfois du mal à vous reconnaître dans cette société. C'est pourtant là tout le jeu: changer et s'adapter, sinon la vie devient souffrance. La vie nous enseigne alors l'acceptation, le lâcher prise, la compassion et ho bonheur, de vibrer si fort que nous puissions "être le changement que l'on souhaite dans le monde" uniquement par notre PRESENCE.
Comme le SAGE s'installe pas à pas, le FOU aussi peut alors s'installer. Celui-ci, c'est en général celui que vous n'aimez pas! Car il est totalement LIBRE D'ÊTRE. Il est maître du chao, bouffon de votre égo, clown sacré et saltimbanque à la fois, bref un magicien qui vous glisse entre les mains et que vous ne pourrez saisir, que vous ne pourrez détourner de sa voie. Il est en final l'UNITE EN ACTION, LA TRANSE CHAMANIQUE, IL EST.

La Maladie dans l'apprentis-sage fait aussi partie de la panoplie du Chaman!

Je ne compte plus les "crises d'élimination" qui sont autant de libérations à accompagner, que j'ai pu vivre. Ces "crises" que l'occidental nomme "maladie" ont pris différents visages sur mon chemin. Bien sûr, je ne les ai ni stoppées ni camouflées par une quelconque poudre miracle.... sortie tout droit de la vile pharmacie des hommes.... J'ai juste pris le temps d'être avec elles et de les accompagner à se libérer de mon esprit, et donc de mon corps! La guérison est le fait de transcender votre dualité en unité, dualité en votre âme et votre esprit. Il en est de même pour moi. La maladie n'est pas un problème pour moi. Il est l'indication d'une dualité qu'il est grand temps de libérer. Cette dualité, ombre, n'a véritablement besoin que d'une chose pour se guérir, se transformer en lumière et unité: de l'amour et le temps est de l'amour pour celui qui en a conscience. Voici quelques maux, les plus célèbres (rire!) qui m'ont accompagné:

  • Eczéma des mains: pour un guérisseur, ça la fiche mal d'avoir de l'eczéma aux mains! Il a duré le temps que je veuille bien arrêter de porter le monde, que je veuille bien arrêter de tout vouloir contrôler et diriger. L'unité me demandait, en tant qu'enfant sacré, de bien vouloir me laisser porter par le monde et de me laisser guider.
  • Décharnement de ma main droite: cette crise a été impressionnante. Ayant avancé sur différentes mémoires karmiques, dont 2 en tant qu'amérindien, il me fallait symboliquement lâcher le couteau que je tenais dans cette main. Il était le couteau de la haine, de la vengeance, de la rancune de l'amérindien. Mon esprit en souffrance et en inconscience voulait encore couper du scalpe! L'unité ne le voyait pas du même oeil! En 48 heures ma main est devenue suppurante, la peau éclatait de partout. En 5 jours ma main était réduite à un bout de chair sanguinolente à vif. J'ai du arrêter sur le champ toute activité et me consacrer entièrement à ma guérison. Très vite, les esprits m'ont indiqué de me reposer, de méditer, de prendre des bains purificateurs avec de l'eau salé. Puis voyant que j'accompagnais ma "dualité vers l'unité", les esprits m'ont soufflé de badigeonner ma main d'un mélange de miel et d'huiles essentielles. Je regardais ma main et je me demandais si un jour j'allais retrouver une main "normale" tant elle était décharnée! En à peine 45 jours ma main était comme neuve! Le couteau était lâché!
  • Inflammation de tout le corps: durant une période je sentais tout mon corps enflammé. La nuit, j'avais l'impression que les griffes du diable me déchiquetait le corps. Je devais me lever et prendre une douche brûlante qui me soulageait. Ensuite, je méditais parfois plusieurs heures dans ma salle chamanique. Je sentais que les démangeaisons se calmaient. C'était à la fois toute la colère de l'arbre familial et de l'indien qui se libérait en moi et par mon corps. Chaque fois que je méditais, ces inflammations se calmaient, puis revenaient comme une nouvelle couche de vase prête à se purifier.
  • Nuits agitées et parfois très agitées ont été mon lot durant un an et demi! Ce qui fait beaucoup, je vous l'accorde! Dans cet éveil chamanique, nous vivons de telles transformations permanentes que le mental est très éprouvé. Il a peur de ces changements qu'il ne contrôle pas. Aussi, il résiste et reste en éveil, comme si son éveil allait changer quelque chose! Les nuits sont alors faites de bagarres et symboliquement, nous pourrions dire que j'ai passé 1.5 an à me battre contre ma propre ombre! Ce fut éprouvant. Le paradoxe, c'est que plus j'avais d'activité de conscience, lumineuse et chamanique plus mes nuits étaient agitées! Les loups blancs essayaient de manger les loups noirs qui résistaient! Si aujourd'hui ces "dualités d'enfer" ont disparus, je vous rassure (ou pas), il y a encore parfois des nuits bien particulières! Le monde invisible ne doit pas avoir la même horloge que nous!
  • Dos bloqué: parfois la vie vous demande de rester cloué au lit et il y a des matins comme ça où vous ne pouvez plus vous lever. C'est juste qu'il était important que vous arrêtiez de faire mais aussi qu'un livre empli de messages vous attendait! Acceptation! Le lendemain, vous revoilà sur pied comme si de rien n'était! Je me rappelle aussi le visite du camp d'extermination de Struthof en France. Un chaman est un être hyper-sensible et dans ce camp, je n'avais pas franchi la porte de l'exposition que mes reins captaient toute la peur et la souffrance qui régnaient encore dans ces lieux sordides! J'ai fait toute la visite de l'expo et du camp en marchant comme un petit vieux, totalement bloqué! J'ai pris le temps de faire un rituel pour apporter ma part de guérison à ce lieu. En sortant, je me demandais bien comment j'allais pouvoir reprendre la voiture... Je passe aux toilettes, un grand pipi et.... au fur et à mesure que je me vidais, mes reins se débloquaient comme par magie. En sortant, je n'avais plus mal du tout! Magie!
  • Oedème de quincke: j'avais fait un rituel très important et très puissant pour accueillir ma sensibilité et par là mon Féminin Sacré. Dans notre dimension chamanique, il est impossible de recevoir des consciences, d'avoir des perceptions sans cette sensibilité féminine. Tout cela était parfait, mais c'était sans compter les peurs et souffrances profondes endurées par ce même Féminin. En faisant ce rituel, j'ouvrais une boite de pandore et mes glandes surrénales n'ont pas bien supportées le voyage! Tant de peurs sont remontées qu'un principe de survie s'est déclenché: faire peur à l'adversaire: oedème de quincke! En quelques heures mon visage a gonflé de façon impressionnante qu'on aurait dit un bouledogue... bouffi! Ayant vu que cela pouvait être dangereux tout de même, je me suis résigné à aller aux urgences. J'y ai passé la moitié de la nuit pour me dire qu'ils ne comprenaient pas et ont fini par me donner un anti-histaminique. Le lendemain, j'allais chez une collègue chamane et tout revint à la normale en 48heures!

Suivre sa Vision, suivre sa Médecine

Au tout début de "Mon Histoire D'ours", je vous avais dit que j'avais reçu, enfant, comme le recevait les amérindiens, ma VISION lors d'un rêve. Je faisais souvent et toujours le même rêve: un imposant ours, à gauche, mangeait des cerises sur un magnifique cerisier, à droite, de la propriété familiale. Ce petit film initiatique contenait toute ma destinée, toute ma vision, toute ma médecine, tout mon karma. Elle m'indiquait d'aller chercher l'ours d'une part, qui était une ourse, située à gauche, elle représentait mon féminin sacré. L'ours est un guérisseur, issu des clans de l'ours, nombreux dans la tradition Lakota amérindienne. C'était souvent des clans de guerriers, et c'était souvent de ces clans qu'il en sortait des leaders. La vie me proposait donc d'aller chercher la "médecine de l'ours" qui serait non seulement celle qui me guérirait mais aussi celle qui accompagnerait la guérison du plus grand nombre. Pour que vive l'ourse, qu'elle se développe et reçoive l'abondance il lui fallait se nourrir de cerises d'un cerisier. Le cerisier est l'arbre symbolique du Samouraï, ces valeureux guerriers dont la panacée de leur art martial est de "gagner sans combattre". Ce cerisier était placé à droite, mon masculin sacré, il me fallait donc aller chercher cette force infinie de l'amour inconditionnel afin de protéger, nourrir et permettre à l'ours de se développer sans peur. Ce cerisier était un cerisier réel qui existait sur la propriété familial. Il m'invitait sans aucun doute à guérir la sève de l'arbre familial, pour que l'homme, le masculin sacré de l'arbre retrouve sa vérité...perdue. 

Lors d'une cérémonie au Tabac, cette grande plante maîtresse qui nous accompagne à prendre notre place sacrée, je reçu des visions magnifiques du chemin. Je vous le conte:

J'ai commencé par voir un africain, souvent la représentation de l'esprit du tabac d'ailleurs. Il avait un bouclier oval en bois, décoré, et un bâton. Sans doute ses armes. Il les a jetés dans un feu puis il a commencé à marcher sans cesse et longtemps en direction du soleil. A force de marcher il est rentré dans le soleil et est devenu le soleil: l'être solaire sur terre. C'était un beau cadeau: l'illumination de l'être sacré. Puis ensuite je me suis retrouvé, en amérindien au "château", là ou j'ai vécu mon enfance. J'ai installé un tipi sur la petite île qui se trouve au milieu de la rivière dans le parc du château. Une petite île au milieu de la Source de la Biêtre. C'était assez vide et froid. J'ai commencé à allumer un feu puis je suis devenu le feu. De là, je voyais un puissant Samouraï qui cheminait dans ma direction, il essayait de me rejoindre. Un chien, entendre certainement, un inconscient négatif primaire, animal, l'empêchait de venir jusqu'à moi. Il était obligé de se défendre de cet animal coriace qui le mordait. Pourtant, tel un samouraï il continuait son chemin inlassablement, malgré les difficultés. En final, il arriva au petit pont qui joint l'île au parc. Il m'appela, en disant qu'il était là, qu'il était venu en frère, en enseignant, par amour et dévotion. La volonté céleste l'avait guidé jusqu'à moi. C'était comme si deux sagesses ancestrales, celle des amérindiens et celle des samouraïs devaient s'unir. Le silence s'installa, et pas à pas, chacun avançait sur le pont dans une énergie cérémoniale. Il y avait une nécessité de se rapprochement, en même temps qu'il y avait des résistances que le temps gommait. A force d'avancée, l'un et l'autre se faisaient face. Ils ne firent, l'espace d'un instant, plus qu'un et ce UN représentait une sagesse Corse avec tout son caractère! La force de l'indépendance, de la liberté, le même symbole qu'une île. De cette union, cette force, le pont se fendit en deux, sous leurs pieds. Le UN touchait l'eau, symbole de vénus, amour et sensibilité, vie.

Puis, retrouvant chacun leur individualité, ils étaient sur l'île et partageaient leurs visions, leurs enseignements. C'était un parfait partage. Ils grandissaient l'un l'autre de ces échanges de consciences. Il y avait comme une armée de samouraïs qui se formaient dans le parc du château, comme si les amérindiens renaissaient dans une conscience spirituelle supérieure de l'art martial. L'ultime de l'art martial est de gagner sans combattre et pour cela une seule arme est possible, l'am de ré (anagramme), l'âme du soleil: l'amour et l'amour inconditionnel. Ainsi une force grandissante prenait place représentée par des samouraïs de plus en plus nombreux.

La peur vaincue, ils installaient un tipi géant au milieu du parc. Dans ce tipi, il y avait une force druidique représentée symboliquement par Panoramix et cela me fait penser au Druide Patrick Dacquay, qui organise les festivals chamaniques en France. Le Druide avait une marmite en or dans laquelle il avait préparé une "potion magique" qu'il distribuait à des personnes qui se transformaient tous en "Astérix", petit et perspicace guerrier de lumière.
Cela me montrait la nécessité d'unir les forces des sagesses ancestrales d'où qu'elles viennent afin de faire grandir le monde, les êtres, leur redonner leur pouvoir, leur identité divine. Dans une énergie vrombissante d'un puissant guerrier de lumière, un samouraï, montée sur un magnifique cheval blanc arriva. Il était celui qui était le gardien de la bonne marche de ce lieu, de ces cérémonies, de ces fêtes, comme l'organisateur en chef. Il prenait et tenait vaillamment sa place.
La sagesse amérindienne avait retrouvé son rang, sa place et avait su unir toutes les forces quelles qu'elles soient, d'où qu'elles viennent dans le seul but d'unir et d'honorer Wakan Tanka, le Grand Mystère, l'Amour, le Père Soleil, Dieu et finalement soi-même. Elles avaient gagner leur combat sans combattre, elles étaient de nouveau debout. Victoire.
Je voyais de nombreuses personnes dans ce lieu, elles se transformaient toutes en des "Astérix". Souvent de passage, elles dormaient dans des chambre du château, dans des tipis, dans des yourtes, etc. Une personne, presque invisible, menait l'organisation des couchages, de l'infrastructure pour que chacun puisse trouver repos, paix, joie, plénitude, sans se préoccuper de rien. Cette personne invisible était le gardien du bien-être de tous dans la dimensions logistique. Et moi, j'étais rien et tout à la fois, celui qui "permettait" cela.

Voici donc ce que cette cérémonie du tabac, sur le thème "délivrance chamanique", m'apporta: la vision et la programmation de mes 5 à 7 prochaines années! N'est ce pas merveilleux la toute puissance sagesse de l'infini? C'est de cette façon qu'il nous est donné de suivre notre vision, notre médecine et toutes les forces, les esprits alliés, sont là pour nous accompagner dans notre tâche céleste.

Visions et Prophéties dans la Nature

Hier, 20 Janvier 2015, la vie m'invitait à sortir dans la Nature pour recevoir de nouvelles consciences. J'ai eu de nombreuses visions. Tout d'abord je voyais ma louve blanche appeler d'autres loups. Ils arrivèrent nombreux et s'attelèrent à un traîneau dans la neige qu'ils tirèrent. J'étais Grand Ours sur le traîneau. Ils semblèrent m'emmener voir les Esprits du Grand Nord, les aïeux, les sages, les maîtres. Un magnifique Mustang noire avec un Samouraï le chevauchant arriva. Il était mon masculin sacré. Je ressens ces derniers temps l'autre facette de l'Ours qui a besoin de s'exprimer. Il y a la facette féminine de l'ours, si je puis dire, qui est guérisseuse et l'autre, masculine, qui est celle du guerrier et du meneur. C'est pourquoi les Samouraïs m'enseignent l'art martial spirituel.
Nous étions donc en voyage vers les Esprits du Grand Nord. Nous nous sommes arrêtés dans une maison en bois perdue au milieu de la neige. Il y avait un maître. Il me fit comprendre que ça faisait maintenant 7 ans que je recevais des enseignements, horizontaux et surtout verticaux, que j'avais franchi de nombreux portails. "Ces enseignements ont permis ta maturation, il est tant pour toi maintenant, de mettre en pratique tes consciences. Comprend que cela est toujours un apprentis-sage de ton chemin de Chaman, elle est l'épreuve pratique de taille. Nous t'observerons à l'œuvre et nous te guiderons". Il sortit une lettre, un parchemin pour moi, elle semblait venir du Canada. Je ne pouvais la lire mais raisonnait en moi le nom William Commanda avec la prophéties des 7 feux qu'une amie m'avait transmis le 31 décembre et que je venais seulement de voir. La vie me montrait que si j'honorais mon chemin, tout l'univers serait derrière moi pour permettre son aboutissement. Je n'en su pas plus.
Cette nuit de nombreux rêves, tout d'abord des élixirs d'orchidées puis un voilier en bois, rustique, nous menait sur une île: Ottawa. Il y avait des crânes de cristal et en bois sur cette embarcation. Comme si des esprits m'emmenaient, me guidaient vers une destination précise. Le rêve s'arrêta là. J'étais en chemin. Ce matin, je pris le temps d'en apprendre un peu plus sur le Grand Père William Commanda, mort en 2011. (http://chamanisme.eu/william-commanda/). Que ne fut pas ma surprise de voir qu'il habitait non loin d'Ottawa au Canada et que les îles d'ottawa existent belle et bien! Je pris conscience, à ce moment là, que les Ainés Amérindiens, par l'intermédiaire du Grand-Père William m'invitaient sur les Terres Ancestrales Amérindiennes. De plus, Ottawa est le siège du Musée canadien de l'histoire, qui s'appelait anciennement Musée canadien des civilisations, est le musée national d’histoire humaine du Canada. Il s'agit du musée canadien le plus populaire et le plus fréquenté. A suivre...........

Guerrier Arc en Ciel et Prophétie des 7 feux pour l'Ours Arc en Ciel

Continuant le chemin de visions du post précédent, il fallait m'admettre que le parchemin était déjà là, déjà donné! C'était cette amie qui me l'avait transmis le 31 décembre et que je n'ai vue que le 21 janvier. Il s'agissait de la prophétie des 7 feux inscrites sur les ceintures sacrées dont William Commanda était le gardien. Voici cette 7° prophétie amérindienne:

Les prophéties amérindiennes disent que des métissés et des blancs qui laissent pousser leur cheveux long et portent des colliers viendront vers les guérisseurs indigènes et demanderont des directives....
Les prophéties disent qu'ils reviendront comme le peuple de l'Arc-en-ciel dans des corps de différentes couleurs : rouges, blancs, jaunes ou noirs.
Les anciens ont dit qu'ils reviendront et s'uniront pour aider à restaurer l'équilibre de la terre.
L'histoire de ces Guerriers de l'Arc-en-ciel est racontée par plusieurs peuples de plusieurs manières différentes. Nous sentons que nous sommes maintenant à cette époque où les Guerriers de l'Arc-en-ciel arrivent.
C'est donc un temps où nous devons reconnaître que nous sommes tous des êtres humains sur la même planète et c'est ce en quoi consistent les Guerriers de l'Arc-en-ciel.
Au temps du Septième Feu, un Nouveau Peuple émergera. Ils retraceront leurs pas pour retrouver la Sagesse qui a été laissée derrière le long de la route il y a longtemps.
Leurs pas les mèneront vers les Anciens, auxquels ils demanderont de les guider dans leur voyage. Si le Nouveau Peuple demeure fort dans sa quête, le tambour sacré fera de nouveau entendre sa voix. Il y aura un éveil des gens et le feu sacré sera de nouveau allumé.
En ce temps-là, la race à la peau claire devra choisir entre deux voies. Une des voies est la voie de l'avidité et de la technologie sans sagesse, ni respect pour la Vie. Cette voie représente une course à la destruction.
L'autre voie est la spiritualité, un sentier plus lent impliquant le respect pour toutes les choses vivantes.
Si nous choisissons le sentier spirituel, nous pourrons allumer encore un autre feu, le Huitième Feu et commencer une longue période de Paix et de croissance saine".

Et oui, nous n'en finissons pas de changer, du guérir, de nous métamorphoser, en suivant les cycles de l'univers dans une parfaite harmonie avec la nature, le tout. Il y eu la naissance de Baptiste-Guillaume CHARPY qui est "Esprit". Puis est venu la conscience et la reconnaissance de l'Âme et donc un nom d'initié, un non d'artiste car seule l'Âme est artiste, l'Esprit lui, à juste à "permettre", "se mettre au service de". Ce premier non d'initié à été Cheval Fougueux, avide de liberté devant maîtriser sa force et sa souffrance d'amérindien. Puis, avec difficulté, Cheval Fougueux est mort pour renaître à Grand Ours, c'était un beau chaman et guerrier amérindien. Il m'a apporté mon coeur: la Médecine de l'Ours. Puis est venu le temps du 7° feu des prophéties (voir les ceintures sacrées de William Commanda) et Grand Ours, le guerrier nostalgique, devra mourir. Il renaîtra au Guerrier Arc en Ciel. C'est ainsi que Grand Ours vibrera dans l'Arc en Ciel, avec un coeur de toutes les couleurs, sans haine, sans racisme, sans jugement, avec un drapeau blanc porteur de paix, de joie et d'espoir d'un Monde meilleur.

Dans une méditation, j'ai eu une vision, j'ai vu se relever l'Amérindien de ses trahisons, de son génocide. Mon Coeur d'indien, qui a porté toutes ces mémoires, s'est relevé de ses souffrances. Il était en Paix, il avait Pardonné. Mitakuyé Oyassin (nous sommes tous Un en lakota).

Il ne restait plus qu'à donner vie à cette vision et à cette prophéie. Chemin!

Une Nuit de Pleine Lune, j'écris....

Grand Ours, Guerrier Arc en Ciel des prophéties des 7 Feux Amérindiens.

J'ai traversé des lacs et des rivières, chevauché des plaines verdoyantes et des montagnes ocres. Toujours je me dirigeais vers le soleil. A l'Ouest il était si doux et si sensuel. La nuit venu, je me tournais au Nord, je communiais avec la sagesse du Grand Esprit. Le matin, je me levais dans une danse du soleil prêt à accueillir les richesses de Wakan Tanka. Celles qu'il avait semées, sur mon chemin, durant la nuit. Au Sud, je m'émerveillais, tel un enfant sacré, un enfant de l'univers devant la beauté de la création. J'étais riche.
Le ciel devint sombre, le tonnerre gronda annonçant la mort. Les frères et les sœurs, les pères et les mères et même les grands pères et les grandes mères tombèrent. Le sang coulait aussi fort que les larmes sur les visages desséchés. Chaque jour devenait " un bon jour pour mourir ". Ces jours là étaient de plus en plus nombreux. Ils engloutirent tout et tous. La Terre Mère nous offrit son tombeau. Nous étions toujours riches, mais meurtris au plus profond de nos chaires, meurtris de blessures noires. Ils étaient toujours aussi pauvres.
Wakan Tanka a dit que nous ne mourrions jamais. Alors le temps de la 7° prophétie des ceintures sacrées amérindiennes claqua comme un fouet. L'aube faisait naitre des guerriers arc-en-ciel, à l'Est et ils se répandirent à l'Ouest, au Nord, au Sud. Ils choisissaient des terres inconnues.
Je me suis réveillé sur le sol Français. Celui qui avait créé le ciel sombre sur la terre des bisons. C'est sur ces terres là que Wakana Tanka me demanda de briller comme un soleil. Même moi je ne le croyais pas ! " Comment ?! Briller pour éclairer ces ignorants ?! Briller pour guérir ces tyrans ?! ". C'était une seconde mort que la vie nous annonçait là. C'était notre roue médecine qui tournait, toujours plus haut.
Se lever, se relever, marcher, un pas puis encore un autre, essayer de traverser de nouveau les lacs et les rivières, chevaucher les plaines et les montagnes. S'élever au dessus de nos blessures, tel était la nouvelle voie rouge, celle du sentier de la paix. Le calumet de la paix était bien difficile à maintenir allumer au milieu de ces renégats.
Traversé entre renoncement et haine, résignation et foi, je suivais le vol de l'aigle qui ouvrait la voie. Il restait " la plume ", la plume pour écrire un mot et dire que les plumes, elles, étaient restées intactes. Elles étaient tournées vers Wakan Tanka, aujourd'hui comme hier et comme demain. Alors la plume m'implorait de me relever, de lever la tête et de continuer à regarder le soleil se coucher à l'Ouest, là où l'Ours se régénère, dans la douceur de vivre. Le combat faisait suite à la guérison tant pour moi que pour tous les autres frères de la Terre Mère.
Du combat il fallait se guérir et de cette guérison naitra le guérisseur Arc en Ciel de la prophétie: mon samouraï. C'était un combat intérieur, un combat pour " vivre debout " avec pour seule " arme "…la seule qui nous restait, la seule créatrice : l'Âme de Ré, l'Amour. C'était ça le combat des Guerriers Arc en Ciel qu'ils honoraient chaque jour.
C'était la, la plus grande bataille qu'ils n'avaient jamais mené. Elle leur demandait toujours plus, toujours plus haut et l'aigle les guidait. C'était la voie rouge, celle du sentier de la paix sur lequel marchait l'Ours sans jamais renoncer. Sa force intérieure était devenue son arme, elle était devenue la force capable de gagner sans combattre : il avait retrouvé l'or volé !
Ainsi, Grand Ours portait dans son féminin sacré, la Grande Ourse, la guérisseuse et dans son masculin sacré, le samouraï. Il honorait son rêve d'enfance celui de l'Ours et du Samouraï dans un Guerrier Arc en Ciel.

Mitakuyé Oyasin

Pierrot la Lune, par une nuit de Pleine Lune, par Grand Ours

Hypersensibilité et Grand Duc Totem

Ces derniers temps sont très particuliers pour moi. Tout d'abord dés Février et surtout en Mars, j'ai ressenti puissamment ce besoin d'aller chercher ce Mars, ce masculin sacré, cette force de guerrier. Besoin d'aller chercher ce yang, cette force qui ose, qui va de l'avant, qui n'a pas peur, cette énergie qui motive les troupes! Sont venus à moi 2 guerriers dans la matière et réalité terrienne. Tout d'abord, un élève en stage, très jeune, qui avait fait Saint Cyr, était devenu officier dans une compagnie de combat, avait vécu des missions où l'affrontement était présent. Ce jeune homme puissant au coeur tendre m'apportait sans le savoir cette autorisation d'être puissant comme le guerrier qu'il était allé chercher. Et il est vrai que ce dernier dégageait quelque chose d'invisible qui fera de lui une "force transformatrice". Ensuite un autre guerrier est venu sur le chemin par la voix de youtube! Il s'agissait de Marius, un mythe chez les commandos marines. J'ai regardé ses reportages, le film dans lequel il apparaît. L'enseignement est partout et j'en ai reçu de nombreux en regardant ces reportages d'entraînement commando. Il s'agissait pour moi d'être debout sans faillir à nourrir ce Samouraï intérieur capable d'aller chercher l'amour solaire qui permet de "gagner sans combattre".
Ce premier trimestre, mes activités ont été nombreuses entre ateliers, stages, cours, accompagnements et consultations. Les obstacles, les difficultés, la résistance à avancer des élèves ont été éprouvant. La plupart de mes patients, actuellement, relèvent des plus difficiles perversions sexuelles: viol, inceste, enfant issu d'inceste. Ce sont les mémoires les plus difficiles à transcender tant elles s'impriment profondément et détruisent un "être sacré". Si je ne suis pas détaché et aligné, c'est moi qui meure devant l'intensité des souffrances. C'était comme si, à mon niveau je faisais moi aussi mon stage commando. Il m'a mis à genoux, épuisé. Tel un commando j'ai tout donné, le meilleur de moi même, dans le visible et l'invisible.

Puis après avoir franchi un cap, comme celui d'avoir réussi "la mission commando", il s'est passé quelque chose que je n'arrivais pas à décrypter. J'étais épuisé certes, mais j'étais saturé. Je ne pouvais plus en encaisser d'avantage et dans notre fonction bien particulière, nous encaissons beaucoup tant la bêtise humaine est grande. Il y avait encore autre chose, j'avais l'impression de tout ressentir, de trop ressentir. J'avais l'impression qu'il y avait de nombreuses choses, énergies, émotions, craintes, peurs, qui n'étaient pas à moi mais qui pour autant étaient bien là. Je ne savais qu'en faire, elles me submergeaient. J'avais l'impression d'être assaillit par elles avec une capacité récepteur or du commun, une hypersensibilité. Elles formaient comme une camisole de force dont je ne pouvais me débattre et me mettait dans un état explosif! Je ressentais les personnes dans leurs différents niveaux, du pire au meilleur, je ressentais leurs demandes non dites, leurs états d'esprits, leurs volontés de dominer, prendre, manipuler, etc. A distance je ressentais les attaques énergétiques des pensées négatives à mon égard. Je ressens exactement qui m'envoient ces attaques, c'est à dire ses pensées haineuses et leurs intensités. Pour certaines pensées dont la haine et donc la souffrance est élevée, il est difficile d'accueillir ces niveaux de destructions. Il n'y a qu'une voie possible pour le Chaman, élevé son niveau d'amour, son samouraï, encore plus haut vers l'amour inconditionnel. C'est la seule "arme" devant la haine. L'entraînement était rude!

Devant de telles surcharges énergétiques et émotionnelles, la vie m'invite beaucoup dans la nature pour me purifier, me vider. Pour autant, bien que j'essaie de ralentir mes activités, chacune d'elle me plonge intensément dans des profondeurs vibratoires. Parfois, je vais faire une méditation ou une sieste et je tombe de sommeil tout en rêvant que j'essaie de me réveiller mais que je suis épuisé et que je ne peux pas me lever. Hier soir, après une discussion avec un thérapeute, le jeu de miroir m'aide à mieux comprendre ce "passage" actuel, cette hypersensibilité, ce récepteur puissant qui m'amène à capter les choses à différents niveaux. C'est certes un "cadeau chamanique" que de pouvoir percevoir dans les couches profondes de nos potentiels comme de celles de nos ombres les plus cachées. Il n'en reste pas moins que la maîtrise des ses ressentis demande à être mise au point! Il est nécessaire de recevoir une conscience supérieure, une force d'amour nouvelle pour pouvoir vivre cela sans être submergé et impuissant.

C'est dans mon lit, hier soir, en méditation que je perçois et reçois un animal totem magnifique, que je remercie, qui m'honore: le Grand Duc. Il est magnifique, avec des yeux profonds, transcendants. Je l'accueille avec joie car j'avais demander de l'aide à l'unité pour dépasser ces épreuves actuelles. Ce Grand Duc est un grand maître de sagesse, puissant et silencieux. Très observateur, il sait, il perçoit. Il est dit que c'est l'Aigle de la Nuit. Il est d'une force magique, il n'a pas besoin de faire, il a juste besoin d'être pour que la magie opère. C'est une force tranquille presque invisible. Il se dépasse avec une telle fluidité qu'on ne l'entend ni ne le perçoit. Il voit mais est invisible. Sa présence suffit à faire passer le message, il n'a pas besoin de parler, faisant de lui une énergie "plutonienne". Cela en fait un animal totem intéressant pour le chaman accompagnateur et guérisseur. Ainsi, je l'accueille et lui demande ce qu'il est venu m'enseigner, me transmettre. Voici ses réponses:
Tu es allé chercher des forces "au delà", tu as su dépasser tes limites au service des autres et de l'unité, tu as fait ton stage commando. C'était ton épreuve. J'en suis ta récompense. En allant chercher ce yang puissant, tu peux t'ouvrir à un yin puissant et lunaire. Ta quête de consciences dans la guérison, ton implication totale et sincère, notamment dans celle de l'inceste, t'amène à t'ouvrir à ta pleine conscience, par la purification de ton 3 oeil, ta lune. Cette purification et cette ouverture à la pleine conscience vont d'apporter de nombreux troubles car il s'agit pour toi "d'inconnus" qui se présentent. C'est la suite du chemin, de l'entraînement, de l'expérimentation. En cela je suis celui qui t'enseignera ce dont tu as besoin pour utiliser la puissance de ton âme infinie. Tu sais dors et déjà que tu peux percevoir dans les profondeurs du jour comme de la nuit, les yeux ouverts comme les yeux fermés. Avec mon aide et celui des Esprits des Champignons, tu sauras trier l'essentiel, le pertinent et te détacher du reste, capable de le transmuter en quelques fractions de seconde. Tu comprendras que cela est un nouveau pouvoir qui t'es donné, que tu es allé chercher par ta force, ton non renoncement, ton obstination! Toi aussi tu as ton béret vert aujourd'hui - rire! - . Enfin, retire toi, repose toi, intègre et assimile tous ces changements. Il est tant, le commando de retour de sa mission spéciale, de se régénérer! .... Force Spéciale!

Voici donc, ces grands changements, que je pourrais qualifier de perpétuels car tout est tout le temps nouveau dans cette vie chamanique. Un pas-sage effectué, de nouvelles consciences, de nouveaux "pouvoirs", un coeur plus grand. Maintenant, je vais essayer de jouer avec ce nouveau programme!

L'invasion des Animaux Totems

Avant, pendant et après le grand Festival Chamanique organisée en France et qui regroupe une 100° de chamans nationaux et internationaux, que les vibrations sont intenses! J'en profite ici pour remercier puissamment les organisateurs, bénévoles, initiateurs et chamans pour leurs dévotions à ces journées universelles.

Dans l'accompagnement de tout à chacun, j'ai choisi d'organiser mon chamanisme par un cheminement qu'est celui que j'ai chamaniquement choisi: la compréhension du chemin par le "Tarot de Marseille Fou", le début du cheminement avec les esprits du règne végétal et par là les "Fleurs de Bach Chamaniques". Ensuite le chemin continue avec l'accompagnement du règne animal qui permettra l'individualisation des êtres. Il donnera le chemin du "Chamanisme Animale". Viendra ensuite, la sagesse la plus ancienne, la plus profonde, la plus subtile, celle du règne minéral. C'est ainsi que chacun pourra ressentir l'unité à travers chaque maître minéral et finalement en lui. N'est pas donné à tout le monde de recevoir l'enseignement du monde minéral. Ainsi donc, voilà le chemin initiatique que propose Grand Ours Arc en Ciel!

Chamanisme animale, sont les prochains cours et ateliers en préparation. Aussi depuis l'ouverture des "dossiers", mon dieu, cela n'arrête pas, c'est un zoo que j'ai continuellement atour de moi sans compter les rencontres physiques et uniques! Bien sur mon être est avant tout l'Ours qui m'incarne, puis sont continuellement à mes cotés la chauve souris, dans mon dos, le serpent à ma gauche, assez rare d'ailleurs, alors merci à lui au passage, la louve blanche, à ma droite et le bison blanc en mon coeur.
Ces derniers temps, ça se bouscule au portillon. Le Dindon est venu se présenter, tel un annonciateur, Le colibri chante toute la journée devant mon coeur, le dauphin blanc a fait sa demeure dans mon coeur qui lui aussi s'est revêtu d'une eau cristaline presque blanche, l'élan avance sans s'arrêter devant moi, le grand duc est sur ma tête et voilà que le putois vient de faire une brève apparition! Dernièrement, dans la réalité physique, une merveilleuse rencontre avec 2 superbes serpents d'1.50m à 2 m dans les bois du coin puis la magie d'une abeille venue tournoyer un bon moment devant mon nez!

Chaque animal ayant sa signature vibratoire, qui en font les animaux totems, sont autant d'esprits alliés sur le chemin de sagesse et de folie du chaman, et des autres aussi d'ailleurs! Alors que d'émerveillement pour un Chaman de recevoir autant de grâces, autant de présences du monde animal à ses cotés. La vie est magique, unique, emplie d'amour à qui veut bien s'éveiller et sortir de la duperie du monde de l'avoir et du pouvoir! Alors.... merci, merci et merci encore à tous ces règnes, tous ces cadeaux, et Mitakuyé Oyasin (nous sommes tous apparentés, nous sommes tous un en lakota) au grand esprit des animaux! bien sur, cela n'est pas sans rappeler "l'arche de Noé" et son déluge...

c'est par ce prochain chemin que l'Ecole de l'Ours continuera. Après Tarots de Marseilles Fous, Fleurs de Bach Chamaniques, le temps arrive de "Chamanisme Animal".... à suivre!

Arche de Noé, Déluge, Sirius... l'enseignement vertical continue avec passion!

Alors que les animaux totems continuent à affluer, le mot "arche de noé" vient à moi. Il est un symbole dans la bible et comme chaque symbole il est évidement initiatique et ésotérique. Le déluge.... de quoi s'agit-il? Il s'agit de l'éveil de la glande pinéale, celle qui s'est un peu éteinte après la petite enfance, par manque d'éveil. Cette dernière secrète différentes hormones réglant les cycles jours et nuits mais dans les 20 premiers jours du nouveau né une hormone nommée DMT est secrétée abondamment. Il s'agit d'une hormone, que l'on retrouve dans certaines plantes hallucinogènes comme l'iboga ou l'ayahuasca. Cette DMT est classée stupéfiant et c'est assez drôle de savoir que l'on classe stupéfiant une hormone que l'on produit naturellement! La DMT amène un niveau d'amour et de connexion avec l'unité qui nous permet, en tant que nouveau né, d'accepter l'incarnation dans la matière, d'accepter notre karma. C'est donc un déluge d'amour qui nous submerge. Ne gardant pas cet éveil, cette glande pinéale plus que magique et très spirituelle s'atrophie quelque peu. Elle ne meurt pas pour autant. C'est ainsi qu'avec l'éveil spirituel, c'est elle justement qu'on réveille! C'est l'éveil de la glande pinéale qui va de nouveau secréter de la DMT! Il y a donc de nouveau des "déluges" comme si on avait retrouvé notre âme d'enfant. Ces déluges sont la symbolique de l'arche de Noé. Les eaux primordiales montent, le niveau d'amour vénusien s'élève et inonde l'être d'amour. Le règne humain est un règne vénusien (chakra coeur - vénus) mais pour toucher son règne il doit dépasser ses instincts animaux et par là le règne animal. Celui-ci est lié à Mars et au plexus solaire. L'instinct animal, dans sa part négative, est donné pour sa peur de l'autre et sa violence qui en fait est un acte de survie archaïque. L'animal protège les siens et son territoire contre les autres espèces par peur de leurs différences (ça ne vous rappelle rien du genre humain?) et pour cela il n'hésite pas à tuer avec violence. Ce sont ces bas instincts naturels que le règne humain doit dépasser pour s'ouvrir à l'amour vénusien, à son être sensible, réceptacle et féminin. Lorsque il y a déluge, tant hormonale que symbolique, le règne animale doit être sauvé par l'arche de Noé d'où l'invasion des animaux totems dans mon être dernièrement. Pourquoi être sauvé? Parce que leurs diversités et leurs richesses sont inestimables et apportent, dans notre processus d'évolution, des quantités de possibles et de différences entre nous tous, infinies. La richesse est la différence, la diversité et non l'uniformisation. Il faut donc sauver notre partie animale riche de différences. Grâce à l'éveil spirituel, au perfectionnement de notre esprit par la guérison nous modifions notre cerveau reptilien qui a gardé en mémoire les principes archaïques de survie: fuite, immobilisme ou affrontement par la violence destructrice. Cette violence destructrice propre au règne animal et qui a tout à fait sa place dans le processus d'évolution, devient un procédé de perversion et de haine chez l'espèce humaine: il transforme la source amour et créatrice en haine destructrice et de là, tue et viole. C'est une imperfection à dépasser. Le chemin est de transformer cette énergie de violence nommée haine en amour. Une partie de l'humain, encore possédé par son instinct animal, n'hésite pas, devant les difficultés à user de la haine et de la violence pour, en fait, se protéger. Il utilise la destruction pour se sauver et par peur de mourir. Le règne humain doit lui s'élever au rang de l'art martial, celui du samouraï capable de gagner sans combattre et pour cela une seule ARME possible, c'est marqué dedans c'est l'AM-RE, l'âme de ré soleil c'est à dire l'amour. Effectivement, l'amour est l'énergie qui non seulement nous protège des agressions mais qui par notre seule présence amour va désarmer toute personne motivée par la haine: c'est la force d'illumination de l'être humain. Voyez la "bombe atomique vénusienne et solaire" que tout peuple devrait posséder.... Avec les déluges de DMT, qui symbolisent en même temps le début de la descente du Père Soleil vers le plexus solaire (d'où son nom quand même!) et l'élévation de Mars vers le Maitre Coeur Rose, la dualité esprit/âme s'estompe et le règne humain peut enfin trouver la paix éternelle: il vient de dépasser ses instincts animaux. Petit clin d'oeil du Mat des Tarots de Marseille qui ne fait que raconter cela. L'arche de Noé se remplit des animaux...totems, et par là permettra de garder richesse et diversité dénué d'agressivité et de violence. D'ailleurs, tous les animaux coopèrent dans l'arche, sans aucune agression, malgré le péril qui menace. L'instinct archaïque de survie qu'est la destruction de l'autre est "mort" ou plus exactement la haine a été remplacée par l'amour! Il est dit que la colombe ramenant un brin d'olivier ainsi que l'arc en ciel indiquera à Noé que le déluge est terminé. La colombe symbole de paix; l'arc en ciel symbole d'alignement des 7 couleurs c'est à dire des 7 chakras. Noé peut ramener à terre ces animaux dénué de violence: le règne humain vénusien aligné dans son microsome au macrosome.

Tout se processus lié à la glande pinéale réveille bien d'autres choses. La glande pinéale, connue de façon ancestrale par tous les peuples spirituels, est dite "Oeil d'Horus" par les Egyptiens. Il fait partie du mythe d'Osiris et Isis que j'avais rencontré à l'île de la Réunion. Ces deux personnages, frères et soeurs, invitant chaque être humain à être frère et soeur font l'amour et il en naît un enfant: Horus. Que ne fut pas ma surprise, un soir après une Hutte de Sudation Amérindienne (rituel de purification) que de percevoir Osiris et Isis m'apporter leur enfant Horus qui prend possession de mon corps. En Egypte, quand vous deveniez chamane, vous deveniez Horus ou dieu Horus parce que vous aviez des ailes pour voler. Horus est un peu comme le Jésus de notre religion. Il représente l'enfant divin, l'enfant sacré de dieu, pur et soumis au père soleil:l'âme d'enfant retrouvée. Nous ne pouvons parler de ce mythe égyptien sans parler de Sirius, cette étoile planète grosse comme presque 2 fois le soleil. Cette dernière, placée dans la constellation du chien, est extrêmement liée à notre glande pinéale. Elle est dite Porte des Etoiles, celle qui va nous permettre d'aller éclairer nos mémoires karmiques, dites aussi mémoires akashiques, c'est à dire nos précédentes vies. Bien sur, celles-ci devront, comme toutes autres mémoires, êtres mise à jour et guéries. Ainsi la porte des étoiles, pour moi même comme des patients, m'est ouverte et c'est là un cadeau magnifique de tout ce chemin d'éveil de la glande pinéale dans un mélange de mythe de l'arche de Noé et d'Isis et Osiris. Dans les Tarots de Marseille, ces messages sont données par la carte 17-L'Etoile, qui nous parle de cette fameuse étoile qu'est Sirius. Elle symbolise Isis ou Vénus qui innonde le Nil: la montée des eaux= le déluge. Puis par la carte 18-Lune qui nous invite à aller guérir nos mémoires karmiques et ainsi purifier notre inconscient, symbolisé par la lune, jusqu'à retrouver la "lune vierge" qui symbolise la guérison de nos mémoires de perversion. Chaque carte représente des enseignements et un chemin. La suivante est la carte 19-Soleil, celle de l'illumination, celle où masculin et féminin ne font plus qu'un, où âme et esprit sont semblables. Elle donne l'être solaire, l'être illuminé, celui qui reconnait le soleil en chaque chose, en chaque être et qui en cela, étant amour, "gagne sans combattre". La boucle est bouclée. Je ressens profondément ces alchimies vibrer en moi, je sens combien est proche l'illumination et quelle joie, quel plaisir de vous en faire part. C'est la quête de tout mon chemin, le fruit de toutes mes dévotions. Je ne manquerai pas de vous conter la suite lorsque celle-ci apparaîtra!

La vie vous offre le Grand Duc en 3D

La vie chamanique a ses exigences, ses difficultés mais elle a aussi, et fort heureusement, ses extases!

Sur le chemin, je rencontre une astrologue qui devait venir animer des ateliers à l'aTIPIque, notre Centre Chamanisme et Bien-Être à Mâcon. Je lui propose de me faire mon thème astrale et rendez-vous est pris. Cette dame arrive au jour et heure prévu mais... elle s'est trompé de date pour faire mon thème. Qu'à cela ne tienne, nous convenons d'un rdv chez elle, plus tard. Je me rends à cette consultation d'astrologie. En sortant, j'étais hésitant entre aller sur Lyon, pour me changer d'air, ou rentrer à Mâcon. Je décide d'aller sur Lyon, pour autant et bizarrement, sans conviction: qu'allais je bien faire à Lyon?! Je prends une route inconnue, mais connue du GPS, et en avant. Je ne fais pas 5 km que les yeux au bon moment au bon endroit aperçoivent des plumes jaillir des herbes du bas coté! Branle bas de combat je fais demi-tour et....stupeur, surprise et gratitude à la fois.... un Grand Duc était là, mort, sans doute touché par un camion dans la nuit. Il était intacte avec ses plumes magnifiques, ses serres majestueuses, ses yeux perçants. Le Grand Duc et la Vie m'offraient dans la matière les plumes et toute sa symbolique chamanique de cet Aigle de la Nuit!

Pour un Chaman ce n'est pas rien que de vivre ces moments intenses. Vous comprenez que toute la vie s'est synchronisée pour vous offrir ce sacrifice qui correspond au sacrifice du Chaman dans sa propre vie. Vous êtes humble et ému rempli de gratitude.

Je ramène ce Grand Duc à la maison, plus aucun intérêt, maintenant, à aller à Lyon! J'ai pris le temps d'écouter sa signature vibratoire en tant qu'animal totem. Cette dernière me racontait le Don qui était mien à savoir celui de percer tous les mystères, toutes les choses cachées, les mensonges et tous ses masques. L'Aigle de la Nuit nous donne la vision de l'ombre et dans l'ombre. C'est la connaissance et la conscience de l'ombre en soi, dans le monde et chez tout un chacun. Gratitude. Le soir venu, à la demande de l'Esprit du Grand Duc et dans une cérémonie sacrée, j'ai accepté de prendre ses plumes et ses pattes. Comme il me l'a demandé, je l'ai ramené près d'un arbre où un autre animal pourra l'accueillir comme repas dans le cycle de la nature.
La vie est toujours belle quand on regarder avec le coeur!

Accouchement de son premier livre: Le Destin d'un Homme - Vivre ou Mourir

Cela fait maintenant 10 ans que je suis en chemin et 7 ans dans une conscience chamanique depuis ma montée de Kundalini en 2009. Il s'en est passé des choses et il s'en passe toujours autant! Aussi, un livre n'y suffirait pas, alors justement....

Un jour les esprits m'ont indiqué qu'au moment opportun j'écrirai un livre et que ce sera une saga de 3. Puis est venu ce temps. Un beau matin, je me suis mis derrière mon ordinateur et j'ai commencé à écrire les premières pages de mon premier livre! Je, ou plutôt les esprits, le souhaitaient comme un Roman Initiatique "Le Destin d'un Homme - Vivre ou Mourir". Un livre qui raconterait à la fois mon parcours de vie où passé, présent et futur se mélangent, à la fois la vie de "Gilles", un Monsieur comme tout le monde, et à la fois des consciences accessibles à tout un chacun. L'idée était celle d'un roman comme celui de "L'homme qui voulait être heureux".

Durant 2 ans, à chaque fois que j'avais du temps libre, je pianotais quelques pages et je découvrais au fur et à mesure la teneur de livre. J'adorais. J'ai pris beaucoup de plaisir. 230 pages.... et ma prof de français, en 5°, qui disaient que je n'arriverai jamais à rien! Heureusement, les profs des classes suivantes semblaient apprécier mes "histoires" et m'ont donc redonné confiance! Ecrire oui, bien sûr, mais ensuite il y a tout le reste! Format de livre, police de caractère, mise en page, corrections, première et quatrième de couverture, etc., pour enfin trouver le bon imprimeur! Je n'ai pas souhaité le proposer pour l'instant à un éditeur. Cela viendra quand "ce sera prêt" si "ce doit l'être". L'important c'est le plaisir que j'ai pris à l'écrire et lui donner vie d'une part, et le plaisir de transmettre quelque chose qui me tient à coeur au plus grand nombre, d'autre part.

Ainsi en ce début septembre 2016, le 9, nous arrosions la sortie de ce premier livre! Un véritable accouchement, une joie, une satisfaction, une fierté, un chemin, une voie, des frères et des soeurs, du bonheur et tant d'autres choses qui font une vie riche, une vie pleine de vie! Avec quelques mois de recule, ce livre initiatique "Le Destin d'un Homme - Vivre ou Mourir" écrit par un Chaman, semble faire son bonhomme de chemin. Il se vend assez bien, je dois dire, il s'échange, se rachète pour les amis! Mission accomplie.... mon bonheur est contagieux!

Cliquez sur l'image pour plus d'infos sur le livre de Grand Ours et/ou pour l'acheter avec sa prophétie en dédicace!

Le Destin d'un Homme - Vivre ou Mourir

L'appel des Ainés

Lundi 10 octobre 2016, et bien voilà, le retour!

J'ai eu la chance de passer 3 jours avec un Chef Amérindien Algonquin, un leader spirituel, et sa compagne: Dominique Rankin et Marie-Josée Tardif. 3 jours dans un lieu qui ressemble au futur aTIPIque. 3 jours qui raconte le chapitre "Le Voyage" dans mon livre. 3 jours d'enseignements, de guérisons, de transformations. 3 jours où je me suis ressourcé, nourri. 3 jours où je me suis renforcé, où j'ai renforcé ma sagesse, ma dévotion. C'est magnifique de voir ce couple Dominique et Marie-José transmettre la sagesse amérindienne avec complicité et amour. 3 jours c'est court mais ça suffit pour mourir et renaître!

Les Esprits du Nord, les Ainés, m'avaient appelé à cette rencontre. Je m'y préparais spirituellement depuis un mois. Il était temps pour moi de recevoir les clés d'un Grand-Père et d'une Grand-Mère. Je ne consomme pas de stages. J'y vais parce que je suis appelé. C'est une fierté d'être appelé par un Grand-Père et une Grand-Mère de la sagesse Amérindienne à l'aube de mes 44 ans. Dans mon coeur, cela veut dire beaucoup.

Durant ces 3 jours, nous avons reçu des enseignements de sagesse et vécu des cérémonies Amérindiennes. C'était toujours simple, toujours fluide et toujours beau. Dans la nuit de Vendredi à Samedi, j'ai reçu un premier soin par les Esprits. Je l'ai bien senti passé! Ensuite de 2 à 3h du matin, j'ai veillé le Feu Sacré. En rentrant, j'ai reçu un 2° soin. Samedi, j'étais déjà bien "mort"! Dimanche au Matato (la Hutte de Sudation) j'ai fait un PAS-SAGE, celui qui m'était destiné.

Les Esprits me demandent de plus en plus de responsabilités. J'en suis à la fois ravi, honoré et à la fois submergé et épuisé. Mais bon, un Ours ne recule jamais, alors, je dis oui et j'avance!

Amour et Gratitude. Leur site: http://www.slog.fr/dominiquerankin

Après la lecture de ce sujet, une soeur m' a envoyé ce texte:

Bonjour Grand Ours

je ne sais pas trop comment laisser exprimer ce que je ressens alors je laisse mon cœur parlé à toi...

Bien-heureux tu es dans ta peau d'Ours...
De ton Cœur émane toutes les nuances de l'Arc en Ciel...
L'Univers es ton cœur...et la Terre ta pulsation...
...Chaque Être croisant ton chemin est le reflet de l'Amour infini...
Ce Cœur débordant de Lumière Guérisseuse illumine ton Être...
...Tu nous révèle dans toute notre Splendeur Divine...
Que c'est beau de te voir à travers nos yeux...ton Âme irradie...
D'Âme à Âme mon Cœur ne peut que t'aimer Magicien Universel de la vie...

Une Âme qui te dit Merci...

Coyote et Oiseau Tonnerre!

Lors du stage avec Dominique Rankin, Homme Médecine Amérindien et Marie Josée Tardif, sa compagne, les nuits ont été bien agitée ou plutôt en mode méditation pour transmuter les mémoires qui remontaient fort! Le Samedi nous somme rentrés dans la Matato plus communément appelé la Hutte de Sudation, un beau rituel Amérindien. Si c'était le premier pour certains, ce n'était pas le cas pour moi qui ai l'honneur d'en initier régulièrement. Nous étions bien au chaud et bien serrés dans cette hutte. Elle s'est fait en 4 portes:

  • La Porte du Respect de Soi
  • La porte du respect des Autres
  • La Porte de l'Acceptation
  • La porte de la communion avec l'Unité: l'Amour.

Lorsque est venue la Porte de l'Acceptation... j'ai accepté un renouveau. C'était très étrange, mais c'était évident d'accepter ce qui se présentait à ce moment là: Clown Sacré, Coyote et Oiseau Tonnerre.

Aïe, aïe, aïe! Le Coyote je l'avais déjà rencontré il y a 10 ans lorsque j'ai fait ma faillite d'entreprise, sans en avoir conscience. Pour autant, une personne de mon entourage m'appelait tout le temps bipbip le coyote à ce moment là. J'étais élu Chaman, j'avais la Médecine de l'Ours mais je ne pouvais et voulais le voir. Alors l'ami Coyote est venu sur le chemin me faire des farces: vole dans l'entreprise par des coyotes à 2 pattes, chiffre d'affaires en berne, épuisement physique et psychologique. Dans la dernière ligné de cette entreprise j'ai perdu le sommeil total durant 1 mois! J'ai cru que j'allais devenir fou. Coyote me faisait des farces pour que je tombe d'épuisement d'une part et financièrement d'autre part. Puis, à un moment, où j'étais à bout, l'Oiseau Tonnerre est venu me porter le coup de grâce: la Foudre, la Chute, la faillite d'entreprise nécessaire à ma renaissance en mode Chaman!

Après cette chute qu'il me fallait encaisser, est venu le cadeau: une place de commercial en or dans la phytothérapie. Je me suis régalé durant 3 ans dans cette entreprise où je n'ai jamais aussi bien gagné ma vie et surtout où j'ai pu reprendre des formations dans ce qui m'épanouissait: les médecines naturelles. C'était la pirouette du Clown Sacré qui était venu dire à mon ego qu'il était temps d'écouter mon âme-coeur. Trois ans après cette faillite, une chamane venue sur mon chemin me faisait monter ma kundalini et me propulsait dans le monde invisible et chamanique. Je retrouvais mon Ours d'enfance qui m'amènerait vers mon Samouraï. Merci Coyote pour la bonne farce, merci Oiseau Tonnerre pour la foudre!

Lorsque, dans la Hutte, les deux compères et le Clown Sacré sont revenus à moi, oui, j'ai accepté... Certes avec Foi mais tout de même, je me disais... aïe, aïe, aïe qu'est ce qu'ils me réservent ces trois là? La dernière fois qu'ils sont venus sur mon chemin "j'ai mangé cher" comme on dit! Même si, avec la Médecine du Coyote on retombe toujours sur ses pattes!
Dans la soirée qui a suivi, les esprits m'ont indiqué de changer un atelier Hutte de Sudation prévue 15 jours après: Ce sera une Hutte de Pas-Sage avec les Animaux Totems. But du jeu: 24 heures chamaniques non-stop histoire d'épuiser le mental. Puis il s'est passé un truc de fou, digne de Coyote! 26 personnes se sont inscrites à cette Hutte qui ne contient que 13 places! Mon dieu Coyote, qu'est ce que tu mijotes! Ensuite, dans la semaine, j'ai vu Coyote déterrer à la fois mon chef d'entreprise et mon guerrier amérindien. Le guerrier, passe encore, je le connais et l'accompagne à mourir et renaitre à la Paix, mais le chef d'entreprise, heuu, pas très envie de le faire resortir celui-là! Le casse-pipe, pas très envie!

La fameuse Hutte de Pas-Sage arrive. Début du rituel samedi à 14h à L'aTIPIque, puis direction La Forêt Magique à 20h pour une nuit chamanique autour du Feu Sacré. Toute la nuit nous avons chamané fort, fort, fort. L'esprit du Coyote et de l'Oiseau Tonnere était là mais aussi le Tabac Sacré, sans oublier la magie Mongole avec Ahori, la magie bardesque avec Sanglier Féroce et la magie des Porteuses d'Eau avec Eclat de Lune. La farce de Coyote après cette nuit intense s'était d'initier 2 huttes puisque tout le monde ne tenait pas dans une! Après une nuit non-stop, deux huttes de sudation, j'étais bien rincé quand même! Mais Coyote n'avait pas fini son oeuvre! Il comptait bien m'épuiser, moi l'Ours fort! Une semaine avec consultations, ateliers du soir, puis weekend avec mon frère Chaman Ahori où j'ai me voir vivre mon arakiri, puis encore départ à 4h le lundi matin pour Paris où j'animais un stage et enfin Dunkerque pour le weekend où j'animais encore un stage. Rien que ça!

Bref, je suis rentré de 15 jours non-stop épuisé, littéralement vidé! Ouf.... personne en consulte, pas d'ateliers avant Samedi prochain: repos obligatoire! Coyote tu y vas un peu fort, t'es dingue!

Durant cette semaine de repos où je faisais régulièrement le tour du cadran, Coyote, Oiseau Tonnerre et Clown Sacré m'invitaient à acheter des tenues et accessoires de clowns avec lesquels j'ai décoré ma chambre ainsi qu'une magnifique tenue d'Ours! Cherchons pas à comprendre, Coyote est Fou!

Ce matin, j'ai pris le temps de mettre à jour ce blog, mais aussi de peindre tout en blanc un Samouraï et me voilà, là au pied du mur! Qui suis-je, où vais-je, dans quel état j'ère?! Heuu, je ne sais pas! Réponse des Esprits: "Et bien en voilà une bonne réponse de Chaman! Tu n'as pas à savoir: Foi! Si tu savais, tu n'irais pas, alors autant que tu ne saches pas! La vie te dira le reste!" Ahh, cool, j'adore! Je ressens bien le vent du changement, j'essaye de suivre ce vent, sans trop contrarier les trois compères, mais à vrai dire je marche dans l'inconnu! C'est peut-être là qu'est tout simplement la clé! Accepter de marcher dans l'inconnu avec un foi totale au chemin! Et bien, continuons à marcher et nous verrons bien, nous vivrons bien! Suite au prochain épisode!

La suite de l'aventure dans "Chamane de Vie 2017"